Ferme vs moelleux : quel surmatelas choisir ?


Publié par Vincent Catégorie Surmatelas 130 vues
Ferme vs moelleux : quel surmatelas choisir ?

Il fut un temps où le matelas façon « planche de bois » était le summum du confort et du prestige. Dans la fin des années 1982, le matelas (et surmatelas) moelleux a conquis les ménages à la faveur de spots publicitaires vantant ses mérites. En réalité, aucune des deux options ne peut prétendre à la supériorité, dans l'absolu, car tout dépend du… dormeur !

La fermeté soutien le dos et le moelleux épouse les formes du corps, mais les deux « options » visent le même objectif : permettre un sommeil sain et réparateur en soutenant votre colonne vertébrale pour prévenir les maux de dos. Lorsqu'il s'agit de choisir entre les deux, votre individualité sera votre meilleur guide. Pas facile de choisir, n'est-ce pas ? Wizza vous balise le chemin !

Généralité autour de la densité du surmatelas

Si le surmatelas a une vertu, c'est qu'il permet de modifier le niveau de confort de votre lit (fermeté ou douceur) sans avoir à changer de matelas. Il y a donc un fort enjeu économique. Différents matériaux sont utilisés dans la fabrication des surmatelas, chacun ayant un objectif particulier mais avec un dessein ultime qui ne change pas : améliorer le confort de votre matelas.

Le surmatelas est généralement utilisé lorsque le matelas de votre lit ne vous offre pas la consistance souhaité, que ce soit en matière de douceur ou de fermeté. Les surmatelas aident également à redonner vie à de vieux matelas en offrant un revêtement supplémentaire, soigné esthétiquement, capable de masquer les bosses ou les légers affaissements, tout en ajoutant des couches textiles pensées pour améliorer la qualité de votre sommeil.

Les critères de choix du surmatelas doivent prendre en compte l'état actuel de votre matelas. Si ce dernier s'affaisse, vous aurez besoin d'un surmatelas plus ferme. Si votre lit est au contraire un peu trop ferme à votre goût, vous devrez vous procurer un surmatelas doux et moelleux.

Qu'est-ce qu'un surmatelas moelleux ?

Le surmatelas moelleux procure un toucher moins dense et se compose d'un matériau en mousse à faible densité. Il offre une surface agréable et confortable pour garder votre corps détendu et bien au chaud. Son « gonflant » épouse les contours de votre corps, mais s'il est de mauvaise qualité, il aura tendance à s'affaisser, surtout s'il subi plus d'une centaine de kilos chaque nuit. Les bons surmatelas moelleux resteront toutefois résistants, avec un degré d'affaissement de 5% en plus d'une décennie.

Dans l'inconscient collectif, le surmatelas moelleux est synonyme de confort. Il faut toutefois savoir qu'il ne convient pas aux personnes qui ont des problèmes de dos ou qui ont des antécédents de blessure au niveau des épaules, du coup ou de la colonne vertébrale. Le surmatelas moelleux peut s'adapter à un matelas qui s'affaisse, à un matelas fin ou trop ferme. Dans ces cas, les surmatelas moelleux augmentent le niveau de confort du matelas en le rendant plus doux et plus relaxant.

Les surmatelas moelleux sont parfaits pour les personnes souffrant de problèmes de raideur musculaire et pour les personnes tendues de nature. En plus de ce soulagement musculaire, les surmatelas moelleux sont permettent de mieux réguler la chaleur corporelle du dormeur. Avant d'opter pour ce type de surmatelas, considérez les éléments suivants :

  • Le surmatelas moelleux s'aplatit très rapidement lorsqu'il est bon marché. Il est préférable de vous procurer un surmatelas de densité moyenne qui ne soit ni trop ferme ni trop mou ;
  • En raison de la température corporelle élevée, le surmatelas peut provoquer certaines allergies cutanées chez les personnes sensibles aux odeurs, aux germes ou à l'humidité. Ne lésinez donc pas sur la qualité et sur le côté hypoallergénique ;
  • Les surmatelas moelleux conviennent mieux aux utilisateurs qui ont besoin de détente et de relaxation après des longues journées de travail ;
  • Les surmatelas trop mous ne sont pas bons pour les personnes qui ont des problèmes de moelle épinière, de colonne vertébrale ou des maux de dos et de l'arthrite ;
  • Les surmatelas moelleux « adoucissent » un matelas trop ferme ;
  • Les surmatelas moelleux sont légers et faciles à entretenir.

Ce qu'il faut savoir sur les surmatelas fermes

Le surmatelas ferme sert plutôt à soulever et soutenir le corps de manière ferme. Ils ne sont pas excessivement raides (comme leur nom pourrait le laisser croire), mais ils sont suffisamment fermes pour maintenir votre corps droit dans sa posture naturelle.

Le surmatelas ferme est plus dense et pèse plus lourd que le surmatelas moelleux. Si vous envisagez d'acheter un surmatelas ferme en mousse à mémoire de forme au lieu d'un surmatelas en mousse conventionnelle, pensez à bien choisir sa densité en fonction de l'état de votre matelas. Plus la densité est élevée, plus le surmatelas sera ferme. Cependant, il est recommandé de choisir un niveau de densité moyen pour garder votre corps détendu tout en obtenant un soutien suffisant pour vous permettre de dormir dans votre posture naturelle.

Voici quelques informations à prendre en compte pour l'achat d'un surmatelas ferme :

  • Les surmatelas trop fermes ne conviennent pas aux personnes souffrant de douleurs musculaires et de muscles anormalement tendus ;
  • Un surmatelas en gel moyennement ferme convient aux personnes souffrant d'arthrite, de douleurs au cou et au dos et de problèmes au niveau de la moelle épinière. Il aidera le corps à rester dans la meilleure posture et à protéger la moelle épinière contre la flexion irrégulière. Un surmatelas trop ferme peut toutefois causer une gêne à ce niveau ;
  • Les surmatelas fermes durent plus longtemps que les surmatelas moelleux en raison de leur structure plus dense ;
  • Ces surmatelas sont un peu plus lourds que les surmatelas moelleux ;
  • Ces surmatelas sont capables de redonner vie aux matelas qui s'affaissent.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.