Sommeil : 5 questions sur le monde mystérieux des rêves


Les rêves sont des histoires imagées que notre esprit crée pendant que nous dormons. Ils peuvent être fascinants, excitants, terrifiants ou tout simplement étranges. Bien qu'il n'y ait pas de consensus sur l'intérêt des rêves et leur fonction dans notre vie quotidienne, on en sait un peu plus depuis l'intensification des recherches à partir des années 1980.

Les rêves peuvent survenir à tout moment du sommeil, mais les plus vifs se produisent pendant la phase de sommeil profond, lorsque le cerveau est (paradoxalement ?) le plus actif. Certains experts avancent que nous rêvons au moins quatre fois par nuit ! Wizza vous emmène – en apnée – au cœur du monde mystérieux des rêves en 5 questions clés !

#1 Qu'est-ce qu'un rêve ?

Les rêves sont des images, des pensées, des sons, des voix et des sensations subjectives ressenties pendant le sommeil. Les rêves peuvent mettre en scène des personnes que vous connaissez, des personnes que vous n'avez jamais rencontrées, des endroits que vous avez visités et des endroits dont vous n'avez jamais entendu parler.

Parfois, ils sont aussi banals qu'un rappel des événements survenus plus tôt dans la journée. Ils peuvent également représenter vos peurs les plus profondes et vos secrets les plus inavouables. Ils peuvent également mettre en scène vos fantasmes les plus privés. Le rêve ne connait pas de limite, ni de tabou.

Le stress de la journée peut se manifester dans les rêves ou être habilement masqué par des images plus subtiles. Par exemple, rêver d'un ours qui vous poursuit à travers votre maison pourrait symboliser le stress que vous ressentez dans votre vie de couple. Rêver d'être coincé dans une pièce sans porte pourrait faire écho à vos sentiments concernant une situation que vous estimez sans issue. On s'arrêtera là, car l'interprétation des rêves n'est pas vraiment une science…

Petite infos insolite : au cours de notre vie, nous passons en moyenne six ans à rêver !

#2 Pourquoi rêvons-nous ?

Il y a beaucoup de théories sur le pourquoi du comment des rêves. Certains chercheurs affirment que les rêves n'ont ni but ni sens particuliers, les classant parmi les activités « absurdes » du cerveau endormi. D'autres estiment que les rêves sont des exutoires nécessaires au maintien d'une bonne santé mentale, émotionnelle et physique.

Des études ont par ailleurs montré l'importance des rêves pour notre équilibre émotionnel. Des chercheurs ont réveillé les sujets au moment même où ils entraient en phase de sommeil paradoxal, les empêchant ainsi de rêver, pendant plusieurs jours. Ces sujets ont affiché les symptomes suivants :

  • Tension accrue ;
  • Anxiété ;
  • Dépression ;
  • Difficulté de concentration ;
  • Manque de coordination ;
  • Gain de poids ;
  • Tendance à halluciner.

Pour sa part, Sigmund Freud pensait que les rêves sont une fenêtre sur notre subconscient. Il croyait qu'ils révèlent les désirs inconscients, les pensées et les motivations profondes. Freud pensait aussi que les rêves étaient un moyen de satisfaire des pulsions et des désirs « inacceptables » pour la société.

Toutes ces théories ont sans doute du vrai. Certains rêves peuvent aider notre cerveau à traiter nos pensées et les événements de la journée. D'autres peuvent simplement être le résultat d'une activité cérébrale normale et avoir très peu de sens, au mieux. En tout état de cause, les chercheurs tentent toujours de comprendre pourquoi nous rêvons. Les paris sont toujours ouverts !

#3 Qu'est-ce qu'un rêve lucide ?

Avez-vous déjà rêvé que vous rêviez pendant votre rêve ? C'est ce que l'on appelle un rêve lucide. Des recherches ont montré que le rêve lucide s'accompagne d'une activation accrue de parties du cerveau qui n'interviennent généralement pas pendant le sommeil et le rêve « normal. Le rêve lucide est un état cérébral intermédiaire entre le sommeil paradoxal et la situation d'éveil.

Certains rêveurs lucides sont en mesure d'influencer le « scénario » de leurs rêves, modifiant ainsi l'histoire, pour ainsi dire. Cela confirme donc le fait que nous pouvons contrôler nos rêves, à une certaine mesure. Si cette « technique » peut être intéressante, en particulier si le rêve en question est un cauchemar terrifiant, certains experts du sommeil conseillent les rêveurs lucides de laisser leurs rêves suivre leur cours naturel, sans intervention.

#4 Pourquoi les rêves sont-ils difficiles à retenir ?

Près de 95% de nos rêves sont rapidement oubliés peu de temps après le réveil. Pourquoi ? Il n'y a pas de réponse définitive (encore une fois). La théorie la plus crédible stipule que les rêves sont si difficiles à retenir à cause de l'état du cerveau pendant le sommeil qui empêche le traitement et le stockage des informations nécessaires à la formation de la mémoire.

Des analyses cérébrales d'individus endormis ont montré que les lobes frontaux (la zone qui joue un rôle clé dans la formation de la mémoire) sont inactifs pendant le sommeil paradoxal, le stade durant lequel le rêve se produit.

#5 Pourquoi sommes-nous « paralysés » pendant nos rêves ?

Le sommeil paradoxal se caractérise par une paralysie des muscles qui interviennent dans le mouvement volontaire. Le phénomène est connu sous le nom d' « atonie musculaire » et vous empêche de réagir à vos rêves. Autrement dit, comme les motoneurones ne sont pas stimulés, votre corps ne bouge pas.

Dans certains cas, cette paralysie peut même rester à l'état d'éveil (jusqu'à 10 minutes après le réveil). C'est ce que l'on appelle la paralysie du sommeil. Dans sa forme chronique, la paralysie du sommeil peut entamer la qualité de vie de l'individu.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage. Voir notre histoire