FAQ : nos réponses à vos questions sur le scarificateur


Publié par Vincent Catégorie Scarificateur 124 vues
FAQ : nos réponses à vos questions sur le scarificateur

Si comme un tiers des Français, vous nourrissez une passion pour le jardinage et l'entretien des espaces verts, vous avez sans doute déjà entendu parler de la scarification du sol. Mieux : vous réalisez sans doute déjà cette opération au râteau, à l'ancienne ! La scarification est une opération incontournable qui vous permettra d'aérer, d'ameublir et de décompacter le sol.

Il sera alors plus réceptif aux nutriments et à l'eau qui pourront pénétrer en profondeur. Vous pourrez également prévenir la prolifération bactérienne et l'apparition de certaines maladies. Comment fonctionne le scarificateur ? Wizza vous propose ses réponses aux questions les plus fréquentes au sujet de la scarification du sol.

Quelle est la différence entre un scarificateur, un aérateur, un démousseur et un détacheur ?

Les appellations « scarificateur » et « aérateur de pelouse » sont généralement utilisées invariablement pour désigner le même appareil d'entretien de jardinage, motorisé ou manuel, équipé de couteaux qui hachent la mousse, le feutrage ou la chaume en grattant superficiellement la terre. Si l'on souhaite faire preuve de précision, on dira que le scarificateur permet l'ameublement et le décompactage du sol, tandis que l'aérateur permet, comme son nom l'indique, l'aération du sol. Mais aujourd'hui, l'écrasante majorité des scarificateurs commercialisés réalisent ces trois opérations. Les appareils qui ne font qu'aérer le sol sont désuets.

Le démousseur est un appareil d'entretien des jardins très similaire au scarificateur en apparence. Il y a toutefois une différence minime mais qui a son importance : le démousseur n'est pas doté de lames mais de griffes, qui permettent l'élimination de la mousse en surface seulement. Là encore, avec la commercialisation des scarificateurs à tête amovible, le démousseur est plus ou moins tombé en désuétude, et une nouvelle terminologie s'est imposée dans les magasins de bricolage. On appelle désormais « démousseur » les scarificateurs de faible puissance.

Enfin, le détacheur est un appareil équipé de ressorts dentaires. Cet accessoire, à fixer sur le timon, permet de frotter ou de peigner la pelouse et ainsi d'éliminer la mousse et l'herbe morte qui peuvent l'infecter. Il ne permet pas un travail plus en profondeur (que quelques millimètres) que le scarificateur.

Quels sont les avantages de l'utilisation d'un scarificateur sur sa pelouse ?

Lorsque la scarification intervient de façon régulière sur le sol d'un jardin ou d'un espace vert, elle permet de prévenir la prolifération bactérienne, l'émergence de foyers d'insectes nuisibles et l'apparition de pourritures. Ces contretemps résultent le plus souvent (ou sont favorisés par) le feutrage et la couche de chaume qui s'accumulent sur le sol, à fortiori lorsque le terrain est ombragé avec un sol acide.

L'utilisation d'un scarificateur de manière régulière permet également d'aérer le sol pour permettre à l'eau, aux engrais et autres nutriments de bien pénétrer en profondeur et ainsi favoriser la fertilité et un meilleur rendement. Résultat : votre pelouse est en excellente santé. Elle retrouve son éclat et sa vigueur.

Quelle est la bonne fréquence de scarification de la pelouse ?

Il faut savoir que l'on ne scarifie pas n'importe quelle pelouse. Il faudra éviter de procéder à la scarification d'un gazon fraîchement semé (moins de 3 ans). La pelouse jeune n'a pas eu le temps d'accuser le coup de la couche de chaume, la scarification est donc encore inutile à ce stade.

Si votre pelouse est suffisamment mûre, on vous conseille de réaliser les travaux de scarification à l'aide d'un scarificateur manuel (petite superficie) ou motorisé (superficie moyenne à élevée) deux fois par an : au printemps après les dernières gelées, puis à l'automne avant les premières pluies. Attention : on ne scarifie pas une pelouse humide. Pour maximiser l'efficacité de l'opération, on vous conseille fortement de couper l'herbe à environ 3 à 4 cm de longueur pour permette au rouleau de votre scarificateur de passer plus facilement à travers le gazon. Notez également que les déchets que vous allez récupérer pendant la scarification ne sont pas adaptés au compost.

Voici une petite astuce de pro : passez un petit râteau en métal sur votre gazon. Si vous voyez que la mousse, des résidus de précédentes tontes et autres débris remplissent la partie superficielle du sol, il est grand temps de procéder à la scarification. L'apparition de mauvaises herbes dans votre champ est un signe de mauvaise croissance du gazon et devrait vous pousser à lancer une scarification.

Que faire après la scarification de la pelouse ?

Nous avons volontairement omis de parler de la (bonne) manière de scarifier votre pelouse. Vous trouverez un guide détaillé dans l'article prévu à cet effet. Voici ce qu'il faut faire en aval, après avoir scarifié votre pelouse. Arrosez et laisser votre pelouse se reposer pendant quelques jours (jusqu'à une semaine). Ne marchez pas dessus pour la laisser respirer et assimiler les nutriments et l'eau qui peuvent désormais bien pénétrer en profondeur, maintenant que la couche de chaume a été retirée.

Comment choisir le scarificateur qui convient à son besoin ?

Nous répondrons à cette question de manière succincte, car nous avons dédié un long dossier aux différents critères de choix d'un scarificateur.

Lors de l'achat, accordez une attention particulière à la superficie de votre jardin qui vous guidera sur le choix entre les scarificateurs électriques/thermique ou manuels. Si votre sol « attire » les déchets, la mousse et les différents débris, on vous conseille fortement d'opter pour un scarificateur doté d'un sac de capture. Le travail sera alors moins éprouvant, surtout si vous êtes amené à travailler une grande superficie.

Les scarificateurs qui embarquent un moteur à essence seront plus puissants. Ils sont donc particulièrement conseillés pour les grandes pelouses qui nécessitent un travail lourd. Optez plutôt pour un scarificateur électrique, plus maniable, moins cher et moins bruyant si vous avez une petite superficie de travail.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.