Comment bien entretenir son scarificateur ?


Publié par Vincent Catégorie Scarificateur 146 vues
Comment bien entretenir son scarificateur ?

Entre les Français et le jardinage, c'est une belle histoire d'amour. Selon des chiffres de l'Ifop, plus de 17 millions de Français s'adonnent au jardinage, que ce soit sur un petit balcon ou sur une vaste terrasse… sans compter les professionnels de la gestion des espaces verts et de l'aménagement.

C'est d'ailleurs ce qui explique la surperformance des outils et des équipements de jardinage et d'entretien de pelouses dans l'Hexagone. Motobineuses, débroussailleuses et autres scarificateurs se vendent comme des petits pains ! Vous êtes un passionné de verdure qui souhaite entretenir son espace vert dans les règles de l'art ? Vous voulez prendre soin de vos outils pour allonger leur durée de vie ? Voici comment bien entretenir votre scarificateur pour un fonctionnement optimal.

Le nettoyage : l'opération la plus courante dans l'entretien du scarificateur

Un entretien régulier et systématique de votre scarificateur après chaque utilisation ne vous prendra que quelques minutes. Il assurera le maintien de performances optimales sur la durée, mais vous permettra également d'assurer un confort d'utilisation et une sécurité maximale lors de la prochaine utilisation. Si vous êtes un professionnel de l'entretien des espaces verts et que vous maniez des scarificateurs thermiques professionnels de grande puissance, on vous conseille de réaliser vous-même les opérations d'entretien habituel et de confier les interventions plus complexes comme l'entretien des moteurs et des couteaux à un professionnel.

Commençons par le nettoyage après utilisation, qui reste de loin l'opération la plus courante dans l'entretien des scarificateurs. Pour de meilleures conditions de sécurité, attendez que le tuyau d'échappement refroidisse, fermez le robinet de carburant puis débranchez la bougie. Sur les modèles électriques, débranchez la prise de courant.

Nettoyez par la suite le couvercle. Portez des gants lourds et utilisez un outil en bois ou en plastique. Enlevez toutes les saletés qui ont éventuellement adhéré au couvercle de coupe puis rincez ce dernier à l'eau si nécessaire. N'utilisez pas de nettoyeur haute pression, vous risqueriez de déformez le couvercle, surtout sur les modèles de scarificateurs grand public.

Afin de faciliter l'accès à cette partie de la machine, vous pouvez la faire basculer vers l'arrière avec les poignées au sol ou l'incliner sur le côté, le tuyau d'échappement vers le bas et le carburateur et filtre à air vers le haut. N'oubliez pas d'inclure les roues et les essieux dans l'opération de nettoyage. Enlevez la poussière du reste de la machine à l'aide d'une brosse.

Réglage et entretien des couteaux du scarificateur

La hauteur de travail des couteaux de votre scarificateur doit être dûment vérifiée avant chaque utilisation pour éviter tout risque. En règle générale, et en fonction des modèles, les couteaux du scarificateur doivent pénétrer dans le sol jusqu'à environ 3 mm. En fonction des modèles encore une fois, vous aurez une molette de réglage spécifique pour cette profondeur ou un autre moyen de paramétrer la profondeur de scarification (bouton, levier, etc.).

Lancez la poignée de mise à la terre du rotor puis tournez la molette de réglage pour régler la profondeur. Un tour de la molette de réglage modifie la profondeur de 1 mm, en règle générale. Vérifiez l'état des couteaux. S'ils ne coupent plus, faites-les remplacer par un professionnel.

L'entretien du filtre à air dans le cas d'un scarificateur thermique (ou à essence)

Un filtre à air sale peut causer un démarrage difficile, une perte de puissance, un mauvais fonctionnement et une usure accélérée du moteur des scarificateurs à essence. La propreté du filtre à air doit être une priorité sur ces modèles pour éviter une détérioration accélérée de la machine. Inspectez l'état du filtre à air après chaque utilisation, nettoyez-le au besoin ou, au moins, après toutes les 25 heures d'utilisation. Changez l'élément filtrant toutes les 200 heures ou avant, s'il présente des faiblesses.

Plusieurs types de filtres à air existent en fonction du moteur de votre scarificateur thermique :

  • Filtre à air en mousse : retirez l'élément et nettoyez-le à l'essence. Laissez-le sécher au soleil. Saturez avec de l'huile moteur, puis pressez fermement pour répartir uniformément l'huile et enlever l'excédent. Remettez-le à sa place, en respectant l'orientation de l'appareillage ;
  • Filtre à air à deux éléments : retirez le filtre en mousse du filtre. Vérifiez que les deux éléments sont en bon état et remplacez-les s'ils sont endommagés. Pour nettoyer le filtre, tapoter-le sur une surface dure plusieurs fois pour éliminer la saleté. Vous pouvez également souffler de l'air comprimé (pas plus de 2 bars). N'utilisez pas de brosse pour cette opération. Nettoyer le boîtier du filtre à air puis remettez le filtre et le couvercle en place ;
  • Filtre à bain d'huile (relativement rares) : retirez le couvercle, enlever et nettoyer le filtre en mousse. Retirez le réservoir et videz-le dans un récipient approprié. Nettoyez ensuite le réservoir avec du détergent liquide et de l'eau, puis séchez-le. Remplacer tous les éléments et ajoutez de l'huile moteur neuve dans le réservoir du filtre. Le niveau de remplissage est généralement indiqué sur le réservoir. Dans le cas contraire, reportez-vous au manuel d'utilisation de votre fabricant La vidange d'huile doit être effectuée toutes les 25 heures ou une fois par an. Le filtre à air doit être nettoyé régulièrement, encore plus si l'environnement est poussiéreux. Pour plus d'explications, consultez le manuel d'instructions du moteur ou contactez votre concessionnaire.

L'huile moteur des scarificateurs thermiques

Il est important de vérifier le niveau d'huile moteur avant chaque utilisation. Pour ce faire, placez votre scarificateur sur un sol plat. Le support moteur doit être horizontal. Le bouchon d'huile est situé à l'avant du moteur, c'est aussi la jauge de niveau. Dévissez le capuchon, retirez-le et essuyez la jauge. Le contrôle s'effectue en mettant le bouchon à sa place, sans vissage. Lisez sur la jauge le niveau d'huile qui doit se situer entre le niveau minimal et le niveau maximal, à l'intérieur de la zone hachurée. Le niveau doit toujours être correct.

La première vidange doit être effectuée après 10 heures ou 1 an d'utilisation, selon la première éventualité. Ensuite, nous vous recommandons de le faire toutes les 50 heures ou tous les 3 ans, selon la première éventualité. Pour cette opération, vous devez prendre rendez-vous chez votre revendeur ou dans un atelier spécialisé dans les outils mécaniques de jardin.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.