Comment nettoyer son poulailler ?


Publié par Vincent Catégorie Poulailler 4803 vues
Comment nettoyer son poulailler ?

Elever des poules, c'est aussi assurer l'entretien régulier de leur lieu de vie pour leur garantir un environnement sain et sécurisé. Comment entretenir son poulailler ? En le désinfectant, en le désodorisant et en veillant à  renouveler les « consommables le plus souvent possible pour éviter la prolifération des bactéries et apprécier les joies d'une ponte régulière et de bonne qualité qui viendra garnir votre assiette de beaux oeufs bio !

Comment nettoyer son poulailler sans se prendre la tête ? C'est ce que nous allons voir à  travers cet article.

Les mesures en amont de l'achat

Si vous n'avez pas encore accueilli vos poules pondeuses et vos poules d'ornement et que vous en êtes encore à  l'étape du choix du poulailler, il y a quelques règles à  respecter pour faciliter son entretien et réduire le temps que vous passerez quotidiennement dans le nettoyage de l'abri des gallinacées.

Choisissez un poulailler avec un tiroir extractible pour les déjections de la volaille et une porte principale de bonne dimension. Cette dernière doit bien sûr être solide et hermétique pour repousser les tentatives d'intrusion des prédateurs de vos poules (le renard, la fouine, la belette, les rats et les rongeurs). Une porte large augmentera l'accessibilité du poulailler et facilitera le nettoyage. Les manipulations et l'entretien général seront ainsi facilités.

Dans le tiroir et dans la zone de parcours de votre enclos, disposez une bonne couche de litière (environ 3 à  5 cm) qu'il faudra nettoyer et remplacer en partie chaque semaine pour que les poules évoluent dans un environnement sain, à  l'abri des proliférations bactériennes et des parasites aviaires. Privilégiez les litières en matériaux naturels : elles sont plus absorbantes.

Attention : La paille est déconseillée car elle retient l'humidité à  laquelle les poules et les poussins sont particulièrement sensibles. L'autre problème de la paille est qu'elle fermente. Enfin, son pouvoir absorbant est très faible, ce qui ne va pas dans le sens de l'hygiène de la qualité de vie de votre élevage de poules.

L'importance de la litière

La litière assure une bonne hygiène tout en apportant du confort à  vos poules. Elle joue aussi un rôle isolant et vous facilitera le nettoyage des déjections. Retirez régulièrement les fientes. Ne les laissez surtout pas s'accumuler. Toutes les races de poules ont horreur de ça.

Sur cette couche de litière, vous pourrez répandre de la poudre aux propriétés assainissantes, désinfectantes et anti-odeurs. La paille est par contre conseillée au niveau du pondoir et du perchoir.

La présence d'un bac à  poussière est vivement souhaitée pour permettre à  votre poule de prendre son bain. Il se compose généralement de cendres de bois, de sable et de poudre insecticide. C'est pour la cocotte un bon moyen de se débarrasser de certains parasites. Veillez à  place ce bac relativement loin de la mangeoire et de l'abreuvoir pour éviter les souillures. Ce bac à  sable facilitera l'entretien du poulailler dans la mesure où il encouragera les gallinacées à  rester propres et autonomes. Une lampe infrarouge pour les périodes les plus froides de l'année peut également concourir à  améliorer le confort de votre élevage familial. Evitez la promiscuité entre les congénères. La hiérarchie au sein du groupe ne tardera pas à  se mettre en place. Laissez les poules découvrir leur nouvel habitat et faire connaissance ! Pour les guider sur le lieu de ponte, vous pouvez installer un leurre (œuf témoin) qui les incitera à  pondre au même endroit. Cela vous évitera de chercher les quelque 250 oeufs frais qu'une poule pondeuse peut produire chaque année.

Le pouvoir du vinaigre blanc

Comment nettoyer son poulailler ? Tout simplement avec une solution de vinaigre blanc ! C'est en effet un excellent moyen de désinfecter et de désodoriser le poulailler de manière durable et à  petit prix. Cette astuce de grand-mère est connue des éleveurs de poules et autres aviculteurs confirmés.

Mélanger du vinaigre blanc à  de l'eau (très) chaude et procédez à  un nettoyage complet avec cette solution une fois par mois. Cela préviendra l'arrivée des parasites aviaires et préservera la bonne santé de vos cocottes.

Pour finir, n'oubliez pas de vérifier la solidité du grillage pour poulailler, la clôture, la disponibilité de la nourriture dans la mangeoire, l'accessibilité de l'abreuvoir et la disponibilité permanente d'eau fraiche à  chaque entretien.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.