Zoom sur les problèmes récurrents avec les oreillers à mémoire de forme


Publié par Vincent Catégorie Oreiller à mémoire de forme 223 vues
Zoom sur les problèmes récurrents avec les oreillers à mémoire de forme

Lorsqu'il est bien entretenu et utilisé dans les règles de l'art, l'oreiller en mousse à mémoire de forme peut vous accompagner pendant plus d'une dizaine d'années sans broncher, vous offrant une expérience de sommeil exceptionnelle avec un support sur mesure ! La mousse à mémoire de forme est solide et fiable, mais elle craint les liquides et la chaleur extrême.

Wizza vous propose un dossier complet sur les problèmes les plus récurrents qui peuvent toucher cet article de literie (odeur de « neuf » persistante, impossibilité de passer l'oreiller à la machine, aération de l'oreiller, etc.) avec des solutions pratiques et faciles à mettre en œuvre. A vous de jouer !

#1 L'odeur « chimique » d'un oreiller à mémoire de forme neuf

Il peut arriver que les nouveaux acquéreurs des oreillers en mousse à mémoire de forme se plaignent d'une odeur chimique persistante pendant les premiers jours d'utilisation. Ce problème concerne surtout ceux qui optent pour un oreiller à mémoire de forme de grande densité. En effet, les oreillers denses vont piéger le mouvement de l'air et accumuler une odeur de « neuf » qui ne part qu'après quelques nuits. Les modèles les plus huppés ne sont pas concernés car ils comptent généralement des micropores qui favorisent une bonne aération dès les premières nuits.

Les oreillers à mémoire de forme sont souvent emballés sous vide pour faciliter l'entreposage et l'expédition. Malheureusement, ces articles de literie ne sont pas laissés à l'air libre pour dissiper la forte odeur chimique de neuf. Le processus de « dégazage » a donc lieu dans votre chambre à coucher, juste après avoir relâché le joint sous vide de l'usine.

On vous recommande donc de ne pas utiliser votre oreiller la première nuit et de bien aérer la pièce dans laquelle vous allez le stocker en attendant l'évacuation de l'odeur. Vous pouvez également le placer dans un endroit propre et sec situé dans votre garage ou votre sous-sol. Dans le cas des modèles les moins chers, il va parfois falloir attendre jusqu'à une semaine avant que l'oreiller à mémoire de forme ne soit débarrassé de son odeur.

#2 Le nettoyage et le lavage d'un oreiller à mémoire de forme

Qu'elle soit infusée de gel ou pas, la mousse à mémoire de forme n'est pas compatible avec le lavage à la machine, bien que certains fabricants proposent des modèles supposés résistants. En réalité, la mousse à mémoire de forme sera de facto impactée par le lavage à la machine. A chaque cycle, le matériau perdra un peu de sa capacité à se déformer puis à revenir à son état initial pour épouser votre morphologie et vous offrir une expérience de sommeil sur mesure.

Chaque nuit, nous passons des heures au lit avec la tête appuyée contre notre oreiller. Il est donc capital de le débarrasser régulièrement de la saleté, des cellules de la peau morte, des acariens, de la poussière et autres allergènes qui nuisent à notre santé et qui entament la qualité de notre sommeil. Pour ne pas compromettre la capacité de la mousse à mémoire de forme à jouer son rôle, vous allez devoir faire preuve de beaucoup de délicatesse, mais aussi user d'huile de coude pour maintenir votre oreiller en bon état de propreté.

Wizza vous a concocté un guide pas à pas avec des étapes simples et claires pour laver votre oreiller à mémoire de forme en toute sécurité, que ce soit pour un entretien régulier ou pour enlever une tache légère ou récalcitrante.

#3 Comment bien entretenir son oreiller à mémoire de forme ?

Pour prolonger la durée de vie de votre oreiller en mousse à mémoire de forme, vous allez devoir assimiler les bonnes pratiques. Autrement, vous vous retrouverez après quelques mois avec un oreiller qui a totalement perdu sa capacité à épouser les contours de votre nuque et de votre tête. En gérant l'entretien de votre article de literie dans les règles de l'art, vous pourrez en profiter pendant plus d'une dizaine d'années !

Tout d'abord, ne retournez pas votre oreiller à mémoire de forme, sauf si le fabricant le stipule dans son manuel d'utilisation. En effet, certains modèles d'entrée et de milieu de gamme ne sont utilisables que sur une seule face. Ensuite, n'oubliez pas que les liquides sont les ennemis de la mousse à mémoire de forme. Faites donc de votre mieux pour ne pas renverser de l'eau ou toute autre boisson sur votre oreiller, même s'il est protégé par une taie.

La mousse à mémoire de forme est très sensible à la chaleur. C'est d'ailleurs cette sensibilité aux différentiels de température que ce matériau change de forme pour s'adapter à votre corps (augmentation de la température au niveau des points de pression) puis pour revenir à son état initiale (baisse de la température). En exposant votre oreiller à mémoire de forme à une source de chaleur (rayons du soleil, smartphone en charge, ordinateur portable, tablette, sèche-cheveux, etc.), vous l'usez inutilement, d'autant plus que ces appareils émettent une chaleur nettement supérieure à celle du corps.

Eloignez votre oreiller à mémoire de forme des rayons du soleil, mais n'oubliez pas qu'il a également besoin de respirer pour prévenir la moisissure. Suspendez-le au petit matin ou en fin d'après-midi pour éviter que la chaleur n'impacte la mousse, environ une fois par semaine, même s'il s'agit d'un modèle avec des micropores qui favorisent l'aération.

Pour plus d'infos, n'hésitez pas à consulter notre dossier sur l'entretien de l'oreiller à mémoire de forme.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.