La marque de Motobineuses Staub


Staub motoculture est une marque française spécialisée dans la fabrication d’engins agraires dont, historiquement, des motoculteurs et bien sûr, aujourd’hui, des motobineuses thermiques et faisant partie du groupe international d’origine italienne Emak SpA depuis 2003.

Il est important de ne pas confondre cette entreprise avec une autre, elle aussi basée en Alsace, et spécialisée dans la fabrication des fameuses cocottes du même nom Staub et propriété du groupe allemand Zwilling, spécialiste en coutellerie et ustensiles de cuisine haut de gamme. Ce fabricant s’appuie sur un fort réseau de revendeurs, jardineries et magasins spécialisés. Impossible de trouver du matériel Staub en grandes surfaces spécialisées en bricolage ou jardinage ou sur des sites de vente en ligne.

Cette stratégie commerciale a pour but de perpétuer et de renforcer une image de marque, plus proche des professionnels que des particuliers, de matériels « haut de gamme ». Il est bien entendu que cela a un coût qui se répercute sur le prix de vente, en contrepartie le niveau du SAV est évidemment en rapport avec ce positionnement.

Staub motoculture, plus de 110 ans d’histoire

C’est Joseph Staub qui a créé et donné son nom à l’entreprise en 1906. Dans un premier temps basée à Sartrouville en région parisienne dans un local de 20 m2 avec pour tout matériel une forge et un tour, l’entreprise s’installe, après un passage par le XVIIe arrondissement de Paris, à Courbevoie en 1923. C’est en 1938 que nait le premier motoculteur de la marque, Le PP3, PP pour « Passe-Partout ». Le premier d’une longue série de matériels dédiés surtout aux professionnels du jardinage.

En 1984, Staub motoculture intègre, un temps, Electrolux Motoculture puis change de nombreuses fois de propriétaires avant d’être racheté en 2003 par le groupe Emak SpA. Ce groupe international d’origine italienne est spécialisé dans la production et la distribution de machines, de composants et d’accessoires pour le jardinage, l’agriculture, la sylviculture et l’industrie. Il propose plus de 250 modèles de motoculteurs, de motobineuses, de tronçonneuses, de débroussailleuses et autres tondeuses.

Le circuit de distribution est sensiblement le même, s’appuyant lui aussi sur un réseau de revendeurs spécialisés dans plus de 8 pays comme l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Espagne, la Pologne, l’Ukraine, les États-Unis, la Chine et le Brésil où le groupe possède des succursales. Le groupe Emak fait lui-même partie du groupe Yama, le 3e groupe européen de motoculture.

Le siège de Staub motoculture est, aujourd’hui en Alsace et fait travailler trois usines en France et 2 en Italie. L’entreprise porte, désormais, le nom d’Emak France. Ce sont 60 collaborateurs, dont 10 commerciaux et 1 démonstrateur qui assurent le développement de la marque dans l’hexagone.

Staub motoculture et son modèle économique

Vous l’aurez compris, impossible avec le modèle économique de cette entreprise, de pouvoir faire un vrai travail d’analyse concurrentiel sur les modèles de motobineuses thermiques de la marque. Sauf, à devoir se cantonner aux descriptifs techniques fournis par le constructeur, lui-même, ce qui est dommage. La seule chose qui est évidente en parcourant le catalogue de la marque c’est que les motobineuses en question bénéficient du savoir-faire historique de la marque en matière de motoculture. C’est ce qui explique le fait de ne trouver dans l’offre qu’une proposition de modèles thermiques même pour les modèles les plus légers et destinés aux petites et moyennes surfaces.

Impossible aussi de communiquer sur les prix à moins de décider, un jour, d’aller à la rencontre d’un des 350 revendeurs de la marque. Ces derniers sont, majoritairement, spécialisés dans la vente et la réparation de matériel agricole.