Tout savoir sur les motobineuses électriques


Il y a des objets ou des outils qui sont devenus tellement incontournables que l’on se demande comment on pouvait faire avant, sans eux. Dans le domaine du jardinage, les motobineuses en font partie, spécialement leurs versions électriques. En effet, même si ces dernières sont particulièrement bien adaptées pour les petites surfaces ≤ 200 m2, donc plutôt pour les particuliers, les professionnels les ont aussi adoptées pour certains travaux ne nécessitant pas l’utilisation du motoculteur, plus encombrant, moins maniable et au nettoyage plus fastidieux.

Les fabricants ne s’y sont pas trompés et proposent, aujourd’hui, des motobineuses électriques de plus en plus performantes en termes de puissance, mais aussi d’ergonomie qui permettent d’en faire un véritable partenaire polyvalent du jardinier que ce soit pour la préparation ou l’entretien d’un jardin d’agrément ou d’un potager. Mais il est important de connaître certains élements avant de choisir sa motobineuse.

La meilleure motobineuse électrique

PROMO
11 Commentaires
Einhell Motobineuse sans fil GE-CR 30 Li Solo - Système Power X-Change
  •   Fait partie de la gamme Power X-Change, fonctionne avec 2 batteries 18 V (36V)
  •   Double interrupteur de sécurité
  •   Guidon ergonomique repliable
  •   Roues de déplacement réglables en hauteur

À quoi sert une motobineuse électrique ?

Initialement, la motobineuse a été inventée pour remplacer les outils du jardinier permettant de biner, de fraiser et de sarcler la terre pour la préparer aux semis et aux plantations, un travail fatiguant. Avec la motobineuse électrique, vous pouvez en plus, en utilisant un dresse-bordure, couper et tondre. L’intérêt principal de la choisir dans sa version électrique c’est sa légèreté et sa maniabilité.

Le second atout de la version électrique filaire ou à batterie est le faible niveau de nuisances sonores engendrées par son utilisation. Elle est donc la partenaire idéale des jardiniers citadins.

Comment fonctionne une motobineuse électrique ?

Il existe dans le commerce deux types de motobineuses électriques, des motobineuses portées et des motobineuses pilotées. Comme son nom l’indique, la première est portée et déplacée par l’utilisateur, la seconde, qui nous intéresse ici, est un engin piloté par l’utilisateur.

Les fraises au nombre de 4 ou 6 selon les modèles, 2 fraises ne permettant pas une largeur de travail intéressante < 20 cm, sont entrainées par un moteur électrique (220-240v), du même type que celui d’une tondeuse électrique, d’une puissance comprise, en moyenne, entre 700 et 1400 W. Les commandes, marche/arrêt, vitesses, etc., se situent sur le guidon réglable en hauteur et repliable sur de nombreux modèles.

La plupart des motobineuses électriques sont équipées de deux vitesses, une marche avant et une marche arrière, certains fabricants en proposent avec trois vitesses, deux en marche avant et une en marche arrière, l’intérêt étant de pouvoir effectuer quand cela est nécessaire des passages plus rapides. La vitesse arrière permet, quant à elle, une meilleure vélocité surtout pour effectuer des demi-tours et se dégager plus facilement en cas d’obstacle comme une souche ou des pierres.

Les points clés à vérifier au moment de l’achat sont le diamètre des fraises (il induit la profondeur possible du fraisage), la qualité des matériaux utilisés et des modes de fixation des fraises (préférez par goupilles au lieu de boulons). Une vitesse de rotation de 200 tours par minute est un minimum pour obtenir un résultat à la hauteur des attentes.

Les avantages et les inconvénients d’une motobineuse électrique

Nous avons déjà abordé certains des avantages des motobineuses électriques, comme la maniabilité et le faible niveau de nuisances sonores. Sa facilité d’entretien en est aussi un des plus importants. Équipé de gants, il vous suffit de débarrasser les fraises des résidus de terre collée à l’aide un objet pointu ou d’un tournevis et pour le carter, qui vous protège des projections, un peu d’eau suffit.

L’inconvénient principal est son raccordement par câble, il faut une prise à proximité et la longueur de certains câbles proposés par les fabricants nécessite l’ajout de rallonges. Il faut veiller à ce que le câble soit toujours derrière vous et ne s’enroule pas autour des fraises ce qui peut vous gêner dans votre travail et, en cas de sectionnement, occasionner un court-circuit.

Il est d’ailleurs important de vérifier si elle est équipée d’un système anti-arrachement du câble. La pauvreté des accessoires est aussi à regretter. Elle s’explique bien sûr par la puissance modeste de ce type de motorisation, mais nous pouvons parier que les fabricants y travaillent afin de rendre, dans un futur assez proche, les motobineuses électriques aussi performantes et multitâches que les motobineuses thermiques.

Un dernier conseil, valable aussi pour choisir un autre type de motobineuse que celui-ci, la première chose à laquelle vous devez vous astreindre avant de vous lancer à la recherche de votre motobineuse, c’est d’analyser vos besoins en fonction de la surface de votre terrain, des tâches que vous avez à y accomplir et de leur fréquence. Vous pouvez trouver des modèles très bon marché, mais aussi de nombreux très chers. À y regarder de plus près et hors promotion ou solde, les prix s’expliquent assez facilement. En ayant pris le temps de définir, à l’avance, les caractéristiques et les performances attendues, votre choix n’en sera que plus facile.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage. Voir notre histoire