Tout savoir sur les matelas gonflables avec Wizza !


Publié par Vincent Catégorie Matelas gonflable 351 vues
Tout savoir sur les matelas gonflables avec Wizza !

Il y a la literie de prestige, dont les fabricants nourrissent l'ambition de nous offrir un confort douillet pour de bonnes nuits de sommeil. Puis il y a les articles de literie d'appoint, qui dépannent bien à un prix ultra-compétitif. Le matelas gonflable est la vedette de cette deuxième catégorie !

Il s'agit d'un matelas qui se remplit (ou que l'on remplit) d'air pour proposer un support d'appoint au dormeur avec un confort raisonnable. Dégonflé, ce matelas se range dans un placard ou même un tiroir.

Comment fonctionne un matelas gonflable ?

Pour fonctionner correctement, le matelas gonflable a besoin d'une chose, que l'on retrouve d'ailleurs en abondance : de l'air ! La manière dont un matelas gonflable fonctionne est donc assez basique : contrairement aux matelas conventionnels, il utilise de l'air au lieu du traditionnel système de serpentins. Vous l'aurez deviné, si le matelas gonflable fonctionne à l'air, c'est qu'il faut le gonfler, manuellement ou à l'aide d'une pompe (électrique ou électrique).

Le mécanisme de gonflage est d'ailleurs le principal point de différenciation entre les niveaux modèles de matelas gonflables. C'est également la variable qui a le plus d'influence sur le prix de vente, avec le confort du matériau utilisé (PVC, mousse polyuréthane à mémoire de forme, etc.).

La pompe de gonflage est la partie la plus élaborée, ou compliquée (c'est selon si vous êtes bricoleur ou non) du matelas gonflable. Elle peut être manuelle, électrique (pour les pompes externes que l'on raccorde à la valve du matelas) ou intégrée au produit pour les matelas gonflables haut de gamme.

La pompe électrique utilise une batterie ou une alimentation électrique embarquée pour gonfler le matelas. La pompe manuelle, comme son nom l'indique, requiert l'usage des mains ou des pieds pour gonfler le matelas. Cela prend un peu plus de temps et d'efforts qu'avec une pompe automatique (électrique), mais rassurez-vous, le résultat est exactement le même. Nous attirons enfin votre attention sur le fait que les pompes électriques, bien qu'elles gonflent le matelas rapidement, sont assez bruyantes. Pensez-y avant de les enclencher la nuit, surtout si vous habitez à l'étage (le bruit se produit au niveau du sol).

Il y a enfin les pompes intégrées au matelas. Ces modèles sont les plus chers, car le gonflage est entièrement autonome. Il suffit d'enclencher la pompe pour que le matelas gonflable se gonfle de lui-même sans votre concours. Mieux : les modèles huppés permettent un gonflage intelligent, qui s'enclenche discrètement la nuit pour pallier la perte naturelle du « gonflant » du lit sous votre poids. Vous évitez le syndrome du matelas gonflable qui se dégonfle à 10 ou 15% pendant la nuit.

Tour d'horizon des problèmes récurrents des matelas gonflables ?

Au rayon des problèmes qui se posent souvent aux matelas gonflables, on retrouve principalement les soucis de fuite d'air et de leur réparation. En plus des « défis » que peut poser l'opération de gonflage (et de dégonflage) aux utilisateurs non avertis. Ces contretemps disparaissent généralement dès la 3e utilisation.

La méthode de gonflage et dégonflage de cet article de literie dépend du modèle de pompe utilisé (manuelle ou électrique). Il suffira de retirer le bouchon d'air sur la valve, qui se trouve généralement sur le côté du matelas, et d'y brancher directement votre pompe. C'est tout ce que vous aurez à faire si vous disposez d'une pompe électrique (en plus de brancher et d'allumer la pompe, évidemment).

Si vous avez une pompe manuelle, l'opération vous demandera un peu plus d'effort (et de temps), mais le principe et le résultat restent les mêmes. Il faudra « pomper » à la main ou au pied, selon vos préférences et/ou la conception de la pompe. Attention : on vous conseille de procéder au gonflage manuel tôt dans la soirée, car il est déconseillé d'exercer une quelconque activité physique juste avant de dormir pour ne pas compliquer la phase d'endormissement qui signe le début du cycle de sommeil.

Dégonflez votre matelas gonflable puis rangez-le lorsque vous n'en avez plus besoin, afin d'éviter tout encombrement inutile et pour prolonger sa durée de vie. Il est assez simple de le dégonfler, même sans utiliser la pompe qui, quand on inverse son réglage, permet de vider le matelas de l'air qu'il contient (selon les modèles). Commencez simplement par ouvrir la valve et laisser l'air s'échapper. L'opération prendra naturellement plus de temps que le gonflage, mais vous pouvez accélérer (relativement) le processus en appuyant avec vos mains et genoux sur le matelas pour expulser l'air. Mais attention à ne pas trop en faire au risque d'abîmer la valve !

Mais que se passe-t-il si votre matelas ne retient pas l'air quand vous le gonflez ? Deux scénarios sont possibles : il s'agit soit d'une perte d'air naturelle, commune à tous les matelas qui laissent s'échapper une petite quantité d'air à l'usage, ou d'un trou/déchirure qu'il faudra réparer pour continuer à profiter de votre matelas gonflable. Avant de pouvoir procéder à la réparation, il va falloir localiser l'endroit de la fuite dans un premier temps. Vous retrouverez les différentes méthodes de réparation dans notre article dédié.

Les questions les plus fréquemment posées sur les matelas gonflables

Si vous êtes intéressé par l'achat d'un matelas gonflable, nous vous recommandons de consulter notre FAQ sur les questions les plus fréquemment posées au sujet des matelas gonflables. Vous y trouverez les réponses détaillées aux interrogations que vous vous posez, depuis le mécanisme de fonctionnement des matelas gonflables jusqu'à la réparation en cas de trou ou déchirure en passant le dégonflage et l'entretien.

Matelas gonflable Definition

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.