Tout savoir sur l'hypertension


Il nous a semblé important dans ce dossier (consacré à la définition du tensiomètre et de son utilité) de faire un point sur ce qu’est l’hypertension artérielle (HTA). En effet, cette maladie cardiovasculaire qui concerne, en France, un adulte sur trois est considérée comme la première pathologie chronique de l’hexagone. Dans le monde, le constat est tout aussi alarmant, selon une étude de l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) datant de 2008, 40% des adultes de 25 ans et plus présentaient une hypertension diagnostiquée, soit un milliard de personnes contre 600 millions en 1980.

Pourtant on sait, finalement, assez peu de choses sur l’hypertension artérielle et on ne la découvre qu’une fois installée, aucun signe avant-coureur n’alertant le futur malade. Heureusement, on connaît les terrains favorisant sa survenue : l’obésité, une vie trop sédentaire, le stress, la consommation d’alcool et de tabac. On sait aussi que le fait de la contrôler fréquemment permet de la déceler très tôt et donc de pouvoir mettre en place un traitement et de nouvelles habitudes de vie qui permettent au malade de limiter les risques de développer, dans le futur, une pathologie cardiovasculaire autrement plus dramatique, comme un AVC (Accident Vasculaire Cérébral), un infarctus du myocarde, une artérite des membres inférieurs, une angine de poitrine, une hypertrophie cardiaque, des lésions de la rétine, etc.

Les meilleures ventes de tensiomètres du moment !

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Omron M2 Basic
916 Commentaires
44,90 € 31,99 €
2 Tensiomètre Électronique Bras AREALER
106 Commentaires
Indisponible
3 OMRON M6 Comfort
348 Commentaires
94,90 € 59,71 €
4 SIMBR Tensiomètre poignet
273 Commentaires
22,99 €
5 Beurer BM 27
45 Commentaires
42,30 €

Hypertension artérielle, qu’est-ce que c’est ?

Quand le cœur se contracte, il agit comme une pompe et propulse dans les artères le sang c’est-à-dire l’énergie et l’oxygène nécessaires à l’organisme. C’est ce sang qui exerce une pression sur la paroi des artères et c’est cette pression ou tension artérielle que l’on sait mesurée à l’aide d’un tensiomètre et qui s’exprime en deux valeurs :

La première dite systolique, qui correspond à la pression exercée sur la paroi des artères au moment ou le cœur se contracte et éjecte le sang, c’est la pression maximale,
La seconde appelée diastolique, qui correspond à la pression au moment ou le cœur se dilate et se remplit entre deux contractions, c’est la pression minimale.

On parle d’hypertension artérielle quand ces deux valeurs subissent une élévation importante et persistante dans le temps, sachant que la pression artérielle est dite normale quand elle est inférieure à 140 (pression maximale)/90 (pression minimale). Il est important de savoir aussi que la pression artérielle n’est pas constante, elle varie durant la journée, basse au repos, pendant la nuit et en position allongée, par exemple, plus élevée pendant un effort ou simplement debout.

Hypertension artérielle, quelles en sont les causes ?

Même si l’HTA est une maladie dite « essentielle », c’est-à-dire que l’on n’en connaît pas exactement les causes, on peut, cependant, isoler certains facteurs qui peuvent favoriser son apparition. Nous en avons déjà évoqué un certain nombre en introduction qui concernent surtout notre hygiène de vie comme :

• L’alimentation trop riche en sel et pauvre en fruits et légumes,
• La consommation trop importante d’alcool,
• Une activité physique insuffisante,
• Un surpoids ou une obésité, on parle de surpoids si l’IMC (indice de masse corporelle) est supérieur à 25, d’obésité s’il est supérieur à 10,
• Le tabac
• Un taux de mauvais cholestérol élevé et de bon cholestérol bas,
• Une vie stressante.

Mais aussi :

• L’âge, l’HTA augmente avec l’âge, les artères se durcissent,
• L’origine ethnique, les populations du sud de l’Asie et des Antilles sont plus sujettes à développer une hypertension artérielle,
• Les antécédents familiaux.

Plus anecdotique, peut-être, mais la consommation importante de réglisse fait augmenter la pression artérielle.

Hypertension artérielle, quels en sont les symptômes ?

Nous l’avons déjà évoqué, mais l’Hypertension artérielle est silencieuse, elle n’est, finalement détectée qu’à l’occasion d’une visite chez le médecin, souvent pour une autre pathologie. Cependant des maux de tête survenant le matin insensibles aux antalgiques et s’estompant après le lever, une certaine nervosité persistante, des insomnies, des saignements de nez peuvent alerter. Depuis quelques années, on constate que de plus en plus de patients viennent consulter à la suite d’un contrôle qu’ils ont pratiqué, eux-mêmes, avec un tensiomètre personnel.

Ce qu’il est important de retenir, c’est qu’une hypertension non diagnostiquée et non traitée ne pourra alors n’être découverte que lors de la survenue d’une complication médicale souvent en lien avec elle. D’où l’importance de ne pas prendre ce risque pathologique à la légère et de consulter et s’équiper d’un tensiomètre électronique personnel. Tout en sachant que ce dernier ne remplacera, jamais, le diagnostic d’un médecin. Ce professionnel de santé est, de surcroit, le seul habilité à mettre en place le traitement et les mesures correctives dans votre hygiène de vie à même de faire baisser les valeurs de votre hypertension artérielle.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage. Voir notre histoire