Les recommandations d’usage de votre hygromètre avec Wizza !


Publié par Franck Catégorie Hygromètre 134 vues
Les recommandations d’usage de votre hygromètre avec Wizza !

Les hygromètres, également connus sous le nom de thermomètres intérieurs ou d'appareils de mesure de l'humidité relative, sont des instruments permettant de mesurer le taux d'humidité dans l'air et dans d'autres gaz pour une variété d'applications : des installations en béton aux inspections domiciliaires en passant par la vérification des conditions d'humidité relative dans un parc à bois.

Cependant, comme avec tous les outils plus ou moins avancés, les hygromètres nécessitent un entretien, un calibrage et/ou des réglages (selon leur type) pour garantir des résultats précis et fiables. L'état du capteur, les composants internes de l'hygromètre ou encore l'état de la batterie jouent un rôle en ce sens. C'est pourquoi Wizza vous a préparé ce dossier sur les recommandations d'usage de votre hygromètre !

Commencez par lire le manuel d'utilisation de votre hygromètre

Avant toute chose, il est très important de lire et de comprendre le manuel d'utilisation avant d'utiliser l'hygromètre pour effectuer des lectures de taux d'humidité relative. Le fabricant est, par définition, le mieux placé pour vous conseiller sur un appareil qu'il a conçu.

Vérifiez la précision de votre appareil et effectuez un calibrage rigoureux

Pour qu'il vous communique des résultats fiables, votre hygromètre doit être bien réglé et correctement calibré. Le fameux test du « chiffon humide » (qui consiste à envelopper votre hygromètre dans un chiffon humide pour une durée minimale de 6 heures) détermine si votre appareil est suffisamment précis pour vous donner une mesure fidèle à la réalité. Si votre hygromètre indique un résultat d'environ 95 % après le test, il est prêt à l'emploi. Veillez à retrancher ou ajouter la valeur de la marge d'erreur de votre appareil aux 95 % escomptés.

Le moyen le plus simple d'assurer le calibrage de votre hygromètre est de le comparer à un autre hygromètre utilisant une source de gaz humide stable. Attention, le simple calcul de calibrage n'implique pas la précision des résultats, des contrôles réguliers doivent être effectués pour garantir des lectures correctes. Nous avons dédié un dossier complet à la manière de bien régler et de bien calibrer votre hygromètre.

Parcourez les paramètres et la terminologie liés à l'hygromètre

La connaissance de la terminologie liée à votre hygromètre vous aide à en comprendre les principes de fonctionnement, ce qui, à son tour, vous guidera pour obtenir des mesures précises. Connaître les différents concepts affectant l'humidité (saturation, pression partielle, pression de vapeur saturante, eau super refroidie et point de rosée…) aide certainement dans ce sens. N'hésitez pas à parcourir notre dossier sur le fonctionnement de l'hygromètre pour partir sur de bonnes bases.

Maîtrisez les facteurs externes de l'hygrométrie

Les facteurs externes peuvent influencer les lectures de l'humidité mesurées par votre hygromètre. La température, les différences de pression atmosphérique ou la distance physique entre le corps humain et l'hygromètre sont des facteurs externes qui peuvent induire certaines erreurs dans les relevés d'humidité.

N'exposez pas votre hygromètre aux contaminants

L'une des erreurs les plus courantes que même les professionnels commettent dans l'utilisation de leur hygromètre est de laisser l'appareil exposé au soleil pendant plusieurs jours. Cela est souvent fait pour des raisons de commodité : il suffit de laisser l'hygromètre monté en place pour qu'il puisse effectuer une vérification rapide de l'humidité relative.

Malheureusement, cela expose l'élément capteur de l'hygromètre à de nombreux contaminants dans l'air. Au fil du temps, ces contaminants endommageront le capteur, et la précision de l'hygromètre en souffre fatalement. Cela vaut également pour les sondes in situ utilisées dans les tests d'humidité du béton dans un cadre industriel. Bien que les sondes puissent être laissées dans le manchon en béton scellé, toutes celles qui y sont laissées pendant plus de 30 jours devront faire l'objet d'un test de calibrage.

Si le problème se pose pour les hygromètres à usage industriel ultra résistants, il va de soi que votre hygromètre à usage domestique souffrira de l'exposition aux contaminants à son tour. Si l'élément du capteur est contaminé, il devra être remplacé dès que possible pour rétablir le fonctionnement normal de votre hygromètre.

N'essayez pas de nettoyer le capteur de votre hygromètre

Outre les particules de saleté, de nombreux contaminants peuvent endommager le capteur de votre hygromètre, notamment l'eau, le savon et l'eau de Javel. Tenter de nettoyer un élément de capteur contaminé sur un hygromètre est plus susceptible de lui causer davantage de dégâts que de le réparer. Un hygromètre avec un capteur endommagé devra malheureusement être remplacé.

N'exposez jamais votre hygromètre à des températures extrêmes

Comme avec tout appareil électronique, le fait de placer un hygromètre digital dans un froid ou une chaleur extrêmes peut endommager ses composants internes, même s'il n'y a aucun signe extérieur de dommage. Il est généralement préférable d'éviter de laisser votre hygromètre dans des environnements extrêmement chauds ou froids pendant de longues périodes.

Ne tentez pas de démonter votre hygromètre pour le réparer

Quand votre hygromètre ne fonctionne pas correctement, il est important que vous n'essayiez pas de le démonter par vous-même pour diagnostiquer le problème. Si vous le faites, tout ce que vous réussirez à accomplir sera d'exposer les composants internes délicats de l'hygromètre à des contaminants qui pourraient causer des dommages importants, sans parler de l'annulation de toute garantie du revendeur !

Si vous voulez réellement réparer votre hygromètre, il est préférable de l'envoyer au fabricant pour qu'il s'en occupe (après avoir vérifié les correctifs de base comme le remplacement des piles par exemple).

Idéalement, équipez-vous d'un hygromètre intelligent

Il n'est pas surprenant que les hygromètres intelligents gagnent en popularité. Connectés à des serveurs cloud, les hygromètres intelligents permettent de réaliser des mesures d'humidité à précision raisonnable, mais aussi de les comparer avec des données historiques de la région. Vous pouvez d'ailleurs placer votre hygromètre dans un endroit fixe, à l'abri du soleil, pour consulter les mesures à distance, sur votre smartphone par exemple.

L'hygromètre intelligent vous permettra également de suivre les niveaux de température et d'humidité en vous fournissant un historique enregistré automatiquement. C'est une excellente fonctionnalité et un moyen utile d'identifier les éventuels problèmes d'humidité dans votre domicile avant que les premiers signes n'apparaissent (moisissure, pourriture, fissure, fuites capillaires, etc.

Si vous êtes souvent loin de chez vous ou que vous avez un entrepôt dont vous souhaitez surveiller le degré d'humidité sans vous déplacer à chaque fois, il existe des hygromètres intelligents « Wi-Fi » qui vous permettront de le surveiller à distance.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Wizza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :)

Hygromètre Définition Recommandations