Tour d’horizon des problèmes qui se posent souvent avec les hygromètres


Publié par Franck Catégorie Hygromètre 215 vues
Tour d’horizon des problèmes qui se posent souvent avec les hygromètres

Fiabilité, réglage, calibrage… bien qu'il soit très simple d'utilisation, l'hygromètre requiert un certain savoir-faire et quelques interventions avant qu'il ne soit pleinement fonctionnel et fournir une mesure précise de l'humidité relative dans votre domicile.

Dans ce dossier, Wizza vous propose de faire le tour des problèmes qui se posent souvent aux hygromètres, et vous détaille des conseils et des astuces simples pour contrôler efficacement le niveau d'humidité de votre maison pour améliorer votre confort et celui des autres occupants.

Les hygromètres sont-ils (vraiment) fiables ?

Avant de répondre à la question de savoir si les hygromètres sont réellement fiables, il faut comprendre que la mesure précise de l'humidité est l'un des plus grands défis de la météorologie actuelle, si l'on en croit l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Et pour l'illustrer, l'OMM nous donne l'exemple suivant :

Deux thermomètres peuvent être comparés en les plongeant à la fois dans un récipient isolé d'eau (ou d'alcool, pour des températures inférieures au point de congélation de l'eau) et en remuant vigoureusement pour minimiser les variations de température. S'il est manipulé avec soin, le thermomètre liquide dans du verre de qualité doit rester stable pendant quelques années.

Quant aux hygromètres, ils doivent être calibrés dans l'air, qui est un moyen de transfert de chaleur beaucoup moins efficace que l'eau, et de nombreux appareils (surtout les hygromètres analogiques) doivent être régulièrement calibrés. L'autre difficulté est que la plupart des hygromètres détectent l'humidité relative plutôt que la quantité absolue d'eau présente dans l'air. Mais l'humidité relative est fonction à la fois de la température et de la teneur en humidité absolue. Ainsi, de petites variations de température dans l'air dans une chambre d'essai se traduiront par des variations des niveaux d'humidité relative.

Dans un environnement froid et humide, la « sublimation » de la glace peut se produire sur la tête du capteur, qu'il s'agisse d'un cheveu, d'une cellule de rosée, d'un miroir, d'un élément de détection de capacité ou d'un thermomètre à bulbe sec dans le cas d'un psychromètre d'aspiration.

La glace sur la sonde fait correspondre la lecture à l'humidité de saturation par rapport à la glace à cette température, c'est-à-dire le point de gel. Cependant, un hygromètre conventionnel est incapable de mesurer correctement l'humidité au-dessus du point de gel, et la seule façon de contourner ce problème est d'utiliser une sonde d'humidité chauffée.

Comment bien calibrer votre hygromètre ?

Le calibrage de votre hygromètre dépend du modèle en votre possession. Sur certains modèles, un petit tournevis est utilisé sur la vis de réglage du panneau arrière pour modifier la lecture de l'indicateur. Dans d'autres modèles, tout le mouvement de l'hygromètre doit être tourné jusqu'à ce que le cadran indique le taux d'humidité exact. De manière générale, le meilleur moyen de calibrer votre hygromètre est de vous en tenir aux instructions du fabricant.

Il faut savoir que vous pouvez calibrer votre hygromètre de deux manières principales (d'autres méthodes moins populaires existent). La première est d'envelopper votre hygromètre dans un chiffon humide pendant au moins 6 heures, après quoi il devra indiquer un taux d'humidité d'environ 95% (plus ou moins la marge d'erreur de l'appareil). L'autre façon de calibrer l'hygromètre est d'utiliser du sel de table, un récipient transparent tel qu'un sac en plastique scellable, et un petit récipient ouvert peu profond, comme un bouchon de bouteille :

  • Placez une cuillère à café de sel dans le récipient et ajoutez quelques gouttes d'eau pour le mouiller. N'oubliez pas que vous devez obtenir du sel humide, pas une solution d'eau salée ;
  • Placez le récipient dans le sac avec l'hygromètre, et assurez-vous que le sel ne pénètre pas dans l'hygromètre, car cela pourrait l'endommager ;
  • Scellez le sac et laissez-le reposer pendant 6 à 8 heures. Vérifiez la lecture de l'hygromètre sans ouvrir le sac. Il devrait indiquer un taux de 75%. Sinon, retirez l'hygromètre du sac et ajustez la lecture à 75% avec un petit tournevis.

Enfin, pour maintenir la précision de l'instrument, il est conseillé de le recalibrer tous les six mois.

Comment régler votre hygromètre ?

Pour régler votre hygromètre, rien de plus simple : la première chose à faire est de le relier à une source d'énergie, en sachant que la plupart des hygromètres numériques fonctionnent avec des piles « AAA ». Installez donc vos piles et choisissez votre unité de mesure préférée : Fahrenheit pour les Nord-Américains et les Australiens, et Celsius pour le reste de la planète.

Voilà, votre hygromètre est prêt à l'emploi. Bien sûr, cela présuppose qu'il a été calibré à l'avance. Etant donné que les hygromètres mesurent l'humidité relative, cela peut prendre jusqu'à deux heures pour obtenir une lecture précise. Les résultats ne sont pas instantanés comme avec les thermomètres.

Enfin, sachez que les hygromètres ne doivent pas être placés près d'une source de chaleur car cela affecterait grandement leur précision. Ils doivent être placés à l'abri de l'exposition au soleil ou à la chaleur pour garantir des lectures précises.

Quel est le taux d'humidité normal dans une maison ?

Cette question n'admet pas une réponse précise et définitive. Mais là où il n'y a pas débat, c'est que toute maison devrait être équipée d'un hygromètre pour garder un œil constant sur le niveau d'humidité relative. Nous en avons longuement parlé, un niveau d'humidité trop bas ou trop haut peut avoir de sérieuses conséquences à la fois sur votre domicile, votre santé et sur votre confort, au quotidien.

Cela dit, l'humidité relative idéale pour la santé et le confort est comprise entre 40 à 50 %. Pendant les mois d'hiver, l'humidité relative de votre maison devra être inférieure à 45 % pour éviter la condensation sur les fenêtres, mais aussi d'autres problèmes plus sérieux comme les allergies, la moisissure, les problèmes respiratoires, etc.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Wizza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :)

Hygromètre Définition Problèmes récurrents