FAQ : nos réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les hygromètres


Publié par Franck Catégorie Hygromètre 136 vues
FAQ : nos réponses aux questions les plus fréquemment posées sur les hygromètres

Qu'est-ce qu'un hygromètre ? A quoi sert-il exactement ? Comment l'utiliser ? A quelle fréquence faut-il le calibrer ? Comment interpréter les résultats obtenus ? Quid de la fiabilité ? Si vous vous posez ce genre de question, vous êtes au bon endroit pour avoir les réponses.

Pour vous aider à faire un choix éclairé, Wizza vous propose ses réponses claires et concises aux questions les plus fréquemment posées sur les hygromètres !

Qu'est-ce qu'un hygromètre ?

L'hygromètre est un instrument utilisé pour mesurer la quantité de vapeur d'eau présente dans l'air. Les hygromètres peuvent mesurer l'humidité relative sur une plage de 0 à 100 % d'humidité relative, mais dans la plupart des instruments, cette plage peut être plus limitée en fonction du type de capteur.

L'humidité relative est exprimée comme le rapport de la quantité de vapeur d'eau présente dans l'air ou le gaz à la quantité qui atteindrait la saturation, cette dernière étant de 100 %. Cela nous conduit à la question suivante : qu'est-ce que l'humidité relative et, par opposition, qu'est-ce que l'humidité absolue ?

Mesure de l'humidité, humidité relative et humidité absolue : quel rapport ?

L'humidité peut être mesurée de plusieurs façons, mais l'humidité relative (HR) est la plus courante. Pour comprendre ce qu'est l'humidité relative, il est utile de comprendre d'abord ce qu'est l'humidité absolue.

L'humidité absolue est la masse de vapeur d'eau divisée par la masse d'air sec dans un volume d'air à une température donnée. Plus l'air est chaud, plus il peut contenir d'eau. L'humidité absolue est exprimée en grammes d'humidité par mètre cube d'air (g / m3).

L'humidité relative est le rapport entre l'humidité absolue actuelle et l'humidité absolue la plus élevée possible (qui dépend de la température actuelle de l'air). Une lecture de 100 % d'humidité relative signifie que l'air est totalement saturé de vapeur d'eau et ne peut plus en « accueillir », ce qui crée un risque de pluie. Cela ne signifie pas que l'humidité relative doit être de 100 % pour qu'il pleuve. Elle doit être de 100 % là où les nuages se forment, mais l'humidité relative près du sol pourrait être beaucoup moins élevée. L'hygromètre mesure l'humidité relative.

Quels sont les différents types d'hygromètres ?

Il existe quatre principaux types d'hygromètre :

  • Les hygromètres mécaniques qui utilisent des cheveux ou d'autres fibres qui changent de longueur en réponse à l'humidité ;
  • Les hygromètres électroniques qui utilisent des matériaux dont les propriétés électriques changent en réponse à l'humidité ;
  • Les psychromètres qui utilisent deux thermomètres, un sec et un enveloppé dans un chiffon humide. L'évaporation du chiffon humide refroidit le thermomètre, mais l'effet dépend de l'humidité ambiante ;
  • L'hygromètre le plus précis est l'hygromètre à « point de rosée ». Un miroir est refroidi de manière très contrôlée jusqu'à ce que la température du point de rosée soit atteinte, pour ensuite s'embuer. L'humidité relative est fonction du point de rosée.

A quoi sert un hygromètre ?

Les hygromètres ont deux principales applications.

Les observations météorologiques : outre la température, la pression barométrique, la vitesse et la direction du vent et les précipitations, l'humidité relative est une mesure particulièrement importante pour les prévisions météorologiques, car elle peut aider à indiquer le risque de pluie, de brouillard et de rosée. On sait tous aujourd'hui qu'une humidité élevée par une journée chaude augmente la sensation de chaleur car elle ralentit l'évaporation de la sueur (qui nous rafraîchit).

C'est pourquoi l'humidité est un facteur dans le calcul de « l'indice de chaleur ». En ce qui concerne les températures froides, il y a un débat quant à l'effet de l'humidité, donc il n'est généralement pas utilisé lors du calcul du « refroidissement éolien ». Cela dit, beaucoup conviennent que l'humidité peut avoir un effet sur les fibres de nos vêtements, créant un « effet de mèche » qui peut accélérer la perte de chaleur et donc la sensation de froid.

La mesure des conditions intérieures : l'humidité relative est également une mesure importante à l'intérieur. En plus d'affecter le confort, l'humidité peut influencer directement la formation de moisissures, l'apparition d'allergènes, l'émergence d'une odeur de renfermé, mais aussi l'intégrité physique de certains objets de valeur comme les tableaux, les cigares, les meubles de collection, les instruments de musique en bois, etc.).

Pour cette raison, certains hygromètres d'intérieur vous indiqueront une plage recommandée à maintenir dans votre environnement domestique. Cette plage est généralement située entre 25 et 55% d'humidité relative. En utilisant cette directive, selon la période de l'année, vous pouvez régler votre climatiseur ou votre système de chauffage, faire fonctionner un humidificateur ou un déshumidificateur et prendre d'autres mesures pour maintenir un niveau d'humidité adéquat.

Pourquoi est-ce important d'avoir un hygromètre ?

Les avantages du contrôle de l'humidité intérieure vont du confort des occupants et des animaux de compagnie à la prévention des infiltrations et fuites capillaires en passant par la préservation des meubles.

  • Le confort : maintenir un niveau d'humidité adéquat va contribuer positivement à votre confort au quotidien. À l'intérieur, il est important de garder votre maison dans une plage d'humidité comprise entre 45 et 55 %. À l'extérieur, connaître l'humidité peut vous aider à vous habiller de façon plus appropriée ;
  • La santé : une humidité trop élevée peut entraîner des moisissures et des allergènes. Une humidité trop faible peut entraîner des problèmes de sinus, des démangeaisons cutanées et d'autres symptômes de l'air sec comme l'irritabilité et le dessèchement des muqueuses. ;
  • Les soins aux animaux de compagnie : certains types de reptiles et d'oiseaux exotiques, par exemple, sont très sensibles à l'humidité. Alors que votre chien et votre chat peuvent être à l'aise au même niveau d'humidité relative que vous, ces conditions peuvent rendre les animaux exotiques malades et mal en point. L'utilisation de l'hygromètre pour garder un œil sur leur lieu de vie peut vous aider à assurer leur bonne santé ;
  • La protection de la maison et des biens : la moisissure causée par une humidité élevée pourrait entraîner des réparations coûteuses sur les cloisons sèches, les sous-planchers, les interstices, etc. L'air sec peut endommager les boiseries, les meubles, sans parler des instruments de musique en bois, des œuvres d'art, des cigares, etc. L'utilisation d'un hygromètre pour vous aider à maintenir une humidité intérieure correcte peut grandement contribuer à maintenir vos objets de valeur en parfait état.

Quelle est la fréquence de calibrage recommandée pour un hygromètre précis et fiable ?

En règle générale, nous recommandons que les hygromètres utilisés à température ambiante soient calibrés à l'état neuf, puis au moins une fois tous les deux ans. Les hygromètres utilisés au-dessus ou en dessous de la température ambiante doivent être calibrés chaque année. En cas de doute, suivez les instructions du manuel du fabricant ou consultez nos articles dédiés au calibrage.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Wizza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :)