Les éthylotests proposés par E. Leclerc


On ne présente plus E. Leclerc, mastodonte français de la grande distribution, connu et reconnu pour ses nombreuses marques propres, ses magasins spécialisés et sa large gamme de produits premier prix « Eco+ ». Depuis ses débuts, le groupe E. Leclerc a fait de l'innovation et de l'ambition au service du consommateur son principal cheval de bataille.

Et des batailles, il y en a eu dans l'histoire de cette enseigne emblématique de la grande distribution française, notamment lorsqu'elle a réussi à casser le monopole que connaissait le secteur des produits pétroliers en France dans les années 1980, et baisser ainsi le prix du carburant. Aujourd'hui, E. Leclerc commercialise dans son magasin spécialisé « L'auto » un ensemble d'accessoires automobiles, dont les éthylotests chimiques et électroniques ? Découvrons ça avec Wizza !

E. Leclerc, le trublion du secteur de la grande distribution

Depuis l'ouverture de son premier magasin en 1949, E. Leclerc a été perçu (et l'est toujours) comme étant le trouble-fête de la grande distribution française. Cette étiquette a collé à la peau de l'enseigne par sa propension à casser les codes et à mettre les pieds dans le plat, notamment au niveau des prix et des monopoles « historiques » ou bien établis. Il faut dire qu'au cours de son histoire, E. Leclerc a mené de front (et souvent gagné) une série de combats :

  • La lutte contre le coût élevé de la vie : une bataille continue pour faire baisser les prix, au quotidien ;
  • La lutte contre toutes les barrières au marché libre : après une bataille juridique « épique » menée contre le gouvernement français en 1985, E. Leclerc a réussi à briser le monopole sur les produits pétroliers et baisser les prix du carburant pour le plus grand bonheur des automobilistes ;
  • La lutte contre la pollution et les déchets : bien en avance sur les réglementations et la sensibilisation du public, E. Leclerc a lancé une série d'initiatives pour contribuer à préserver l'environnement (initiative de recyclage des sacs à vie, sacs isothermes recyclables et sacs en coton équitables, réutilisables et biodégradables, développement de produits de nettoyage écologiques, etc.) ;
  • La lutte pour la plus grande disponibilité des biens culturels : aider les ménages à faible revenu à accéder à la culture en ouvrant des magasins dédiés offrant des produits culturels à des prix très compétitifs ;
  • La lutte pour l'information des consommateurs : renforcer la sensibilisation des consommateurs quant à leurs choix et à leurs habitudes de consommation.

E. Leclerc, champion tricolore du développement des marques propres : à quand les éthylotests ?

Au fil des ans, le développement de produits de marque propre E. Leclerc est devenu une part très importante des activités de SIPLEC, la filière de Leclerc en charge de l'import des marchandises pour les quelque 800 supermarchés et hypermarchés du groupe en Europe. SIPLEC traite la plupart des catégories de biens de consommation, dont plusieurs gammes d'éthylotests chimiques et électroniques.

Fort de son organisation et de son expérience, le groupe E. Leclerc excelle dans le développement de produits à marque propre, que l'on retrouve dans tous les rayons de ses magasins, et qui couvrent nombre de produits… mais les éthylotests ne sont pas concernés. E. Leclerc n'en fabrique pas (encore !).

Les marques propres sont apparues pour la première fois sur les rayons des hypermarchés E. Leclerc il y a environ 30 ans. Elles sont désormais extrêmement populaires et attirent une clientèle importante et fidèle, grâce à un marketing énergique et un excellent rapport qualité - prix. E. Leclerc s'est beaucoup inspiré du succès des marques propres de Décathlon, notamment « Quechua », pour communiquer sur ses créations.

Aujourd'hui, les marques experts E. Leclerc sont largement connues et appréciées des Français, et on en compte plus d'une dizaine (en plus des produits premier prix « Eco+ ») : Beaux Jours, Elsay, Esquisse, Homeside, kidway, Linkster, Foxter, Woodsun, etc.

Les magasins spécialisés E.Leclerc : parapharmacie, voyages, bancassurance, auto… et éthylotests !

E. Leclerc s'est fait un nom en diversifiant son offre de manière à intégrer des filières qui ne font pas partie de son activité dite « historique » et proposer des services qui sont un terrain inconnu pour la plupart des enseignes de grande distribution, du moins en France. On compte actuellement pas moins de 16 magasins spécialisés E. Leclerc proposant toutes sortes de produits et de services : accessoires auto, produits alimentaires, outillage et équipements de bricolage, voyages, parapharmacie, optique, station-service, jouets et articles de puériculture, etc.

Justement, au niveau de l'entretien et des accessoires de véhicules, E. Leclerc dispose d'un magasin spécialisé baptisé « L'auto », dont la devise est l'accès à la sécurité routière à bas prix. Et qui dit sécurité routière, dit forcément éthylotests chimiques et électroniques.

Mais bizarrement, E. Leclerc ne commercialise pas d'éthylotests dans son magasin « L'auto », et se contente d'y réparer les voitures et de vendre des accessoires et des produits d'entretien, comme les pneus, les lave-glaces, les compresseurs, les nettoyeurs à haute pression, etc. Une absence remarquée et bien curieuse surtout lorsque l'on sait que les éthylotests sont obligatoires dans tous les véhicules depuis l'entrée en vigueur de la loi LOPPSI 2.

E. Leclerc vous informe sur le Code de la Route

Dans la rubrique « auto » du site E. Leclerc, vous trouverez une sous-rubrique « Le saviez-vous » qui traite de la question des éthylotests. On y apprend, notamment, les aspects juridiques et l'obligation légale faite aux automobilistes français de s'équiper en éthylotests chimiques ou électroniques.

On y prend note également des principes de fonctionnement des éthylotests chimiques et électroniques, mais aussi de leurs principales différences, et les risques encourus en cas de conduite en état d'ébriété. L'approche de E. Leclerc est donc pour l'heure simplement une action de sensibilisation, à moins que cette communication ne prépare le terrain à des éthylotests chimiques ou électroniques sous une sous-marque E. Leclerc.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Wizza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :) Voir notre histoire

Dans la même catégorie