L’éthylotest électronique est-il (vraiment) fiable ?


Pratique, économique et facile à utiliser, l'éthylotest électronique vous donne une mesure plus ou moins précise et fiable de votre alcoolémie, contrairement à l'alcootest à usage unique qui se contente de vous informer sur le dépassement (ou pas) de l'alcoolémie limite pour la conduite en France. Il fonctionne à l'aide d'une sonde qui produit un signal une fois la mesure d'alcoolémie réalisée.

Réutilisable (et donc plus économique sur la durée et plus écologique), l'éthylotest électronique est une bonne alternative à l'alcootest jetable. Mais que penser de sa fiabilité et de sa précision ? Wizza creuse le sujet dans le cadre du dossier sur les problèmes récurrents de l'éthylotest.

Les alcootests électroniques à disposition des forces de l'ordre mais aussi du grand public

Les accidents de la route sont la deuxième cause de décès dans le monde parmi les personnes âgées de 5 à 29 ans. Ils sont en effet la cause directe du décès de 1,2 million de personnes par an (2018), et ce chiffre augmente sensiblement chaque année. La consommation d'alcool est un facteur important qui influence la probabilité et la gravité des accidents de la route. On a constaté qu'elle est un facteur causal dans 17 à 40% des accidents de la route au niveau mondial (selon les études).

Le risque d'accident augmente rapidement avec l'augmentation du taux d'alcoolémie (TA), le risque relatif augmentant considérablement au-delà d'un TA de 0,04 g d'alcool par 100 mL de sang (g/dL) pour atteindre un risque relatif d'environ 5 à 0,10 g/dL. L'introduction de limites maximales légales pour le TA au volant, qui varient entre 0,02 (en Russie) et 0,15 g/dL (en Ouganda) a été efficace pour réduire les blessures et décès liés à l'alcool.

Les éthylotests, qui sont depuis longtemps à la disposition des forces de l'ordre, sont désormais commercialisés directement auprès des consommateurs, par exemple dans certaines pharmacies et magasins commercialisant des accessoires automobiles pour tester la sécurité au volant après avoir bu de l'alcool, même le lendemain matin. En juillet 2012, il est devenu obligatoire pour les conducteurs français d'avoir un alcootest personnel en permanence sur leur véhicule.

Les appareils commercialisés auprès des consommateurs sont moins chers que ceux destinés aux forces de l'ordre : par exemple, au moment de la rédaction de cet article, l'Alcosense Single est plus de 300 fois moins cher que le 6510 Dräger certifié. De nombreux dispositifs de ce type sont homologués par les autorités réglementaires telles que la Conformité Européenne (CE), la certification NF française et la British Standard (BSI Kitemark), mais en général ces marques sont des déclarations de qualité technique plutôt que de précision diagnostique.

L'étude Oxford sur la fiabilité et la précision des alcootests électroniques

Une étude menée par un groupe de chercheurs de l'Université d'Oxford au sujet de la précision et de la fiabilité des éthylotests électroniques été publiée en mai 2018 sur BMJ Open. Au total, 208 participants ont été inclus dans l'analyse principale, dont 148/207 (71,5 %) étaient des hommes et avaient un âge médian de 20 ans. Les participants ont déclaré avoir consommé en moyenne 6 unités d'alcool, ce qui équivaut à une médiane de 46 g (de 8 à 204) d'alcool.

108 participants ont été testés avec l'éthylotest à usage unique Alco-Check Dräger et 100 avec l'éthylotest à usage unique Alcosense. 38 participants ont atteint ou dépassé la limite de 35 µg/100 mL, selon l'alcootest de référence. Par rapport à cet éthylotest de référence, l'éthylotest à usage unique Alcosense Elite avait une sensibilité de 89,5 %, l'éthylotest à usage unique Alco-Check Dräger avait une sensibilité de 94,7 % et l'éthylotest Alcosense Single avait une sensibilité de 26,3 %.

Lorsque les analyses ont été répétées en utilisant l'interprétation du changement de couleur des alcootests à usage unique par les participants plutôt que l'interprétation du chercheur, la sensibilité était de 94,7 % pour le test Alco-Check Dräger (c'est-à-dire identique à celui du chercheur) et 16,7 % pour Alcosense Single.

Cette étude démontre que la fiabilité des alcootests mis en vente pour un usage personnel varie considérablement sur la détection de l'alcoolémie et sa comparaison avec la limite légale. Deux des dispositifs testés, l'éthylotest numérique multi-usage Alcosense Elite et l'éthylotest à usage unique Alco-Check Dräger, avaient une sensibilité d'environ 90% et 95%, respectivement, dans les principales analyses.

Cependant, même une sensibilité de 95 % signifie qu'environ une personne sur 20 au-delà de la limite légale serait induite en erreur par ces tests. Le troisième appareil, l'éthylotest à usage unique Alcosense Single, n'avait qu'une sensibilité de 26 %, ce qui signifie qu'environ un individu sur quatre seulement serait identifié par cet appareil comme étant au-delà de la limite légale d'alcoolémie au volant.

Lorsque ce sont les participants (plutôt que les chercheurs) qui interprètent les résultats (comme dans en situation réelle), la sensibilité baisse à seulement 17 %. Étonnamment, l'étude a constaté que la consommation « auto-déclarée » d'alcool (soit le jugement subjectif de la personne) était un test plus pertinent pour déterminer si la limite légale de conduite était atteinte ou dépassée que les trois alcootests en question.

Les alcootests restent cependant un équipement imposé par la loi et décisif pour le conducteur. En effet, il a été rapporté que les conducteurs ivres qui ne pouvaient pas « lire » le résultat d'un alcootest électronique abandonnaient plus volontiers la conduite, ce qui est en soi un excellent moyen de prévention des accidents de la route induits par l'alcool au volant. Rappelons également que l'éthylotest électronique est réutilisable plusieurs fois. Il est donc plus économique (sur la durée) et surtout plus respectueux de l'environnement. Notez enfin qu'il faudra tout de même changer l'embout après chaque utilisation.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Wizza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :) Voir notre histoire