Le point sur les différents types d’épilation


Publié par Camille Catégorie Epilation 205 vues
Le point sur les différents types d’épilation

Le rasoir et la cire restent, de loin, les premiers alliés de l'épilation chez les femmes et les hommes. Mais pour nous débarrasser des poils indésirables, nous pouvons aujourd'hui compter sur de nombreuses options qui répondent chacune à un besoin particulier, que ce soit en matière de précision, de facilité d'utilisation ou de coût.

Wizza vous propose un dossier complet et passe en revue l'épilation à la cire, l'épilation au fil, l'épilation électrique, l'épilation à la lumière pulsée et l'épilation définitive au laser.

L'épilation à la cire : le choix n°1 des femmes

Qu'elle soit chaude, froide ou tiède, la cire vole à votre secours pour éliminer les poils indésirables sous toutes leurs formes, qu'ils soient courts ou longs, fins ou épais ! En dépit de son intensité douloureuse « légendaire », la cire reste une valeur sûre pour des jambes douces ou des bras parfaitement lisses, sans le moindre poil. Contrairement au rasage qui se contente de réduire la longueur du poil, la cire l'arrache avec sa racine, ralentissant ainsi la repousse.

L'épilation à la cire a donc l'avantage de la durabilité en comparaison avec le rasage. Elle permet également de limiter l'apparition des poils incarnés ainsi que des nombreuses imperfections qui en résultent. Lorsqu'elle est comparée à l'épilation au laser, la cire présente également l'avantage de la praticité et de la rapidité, puisqu'il s'agit d'une technique d'épilation que l'on peut réaliser soi-même, à la maison. Elle pêche tout de même par un manque de précision, en comparaison avec le rasoir ou l'épilation à la pince.

L'épilation au fil : une technique asiatique qui revient en force

Originaire de la Perse, la technique de l'épilation au fil connaît un regain de popularité en Occident. C'est sans doute la technique d'épilation la plus économique et la plus écologique, puisqu'elle ne nécessite qu'un fil à coudre d'une longueur d'environ 50 cm… mais aussi une certaine dextérité, car elle implique de manœuvrer le fil torsadé pour éliminer une rangée de poils à la fois.

Parce qu'elle permet d'arracher le poil avec sa racine, elle permet de limiter la repousse. Elle convient à tous les profils, puisqu'elle n'affiche aucune contre-indication. C'est également une excellente alternative à ceux et celles qui souffrent systématique de poils incarnés à la repousse, puisqu'elle les limite, voire les prévient totalement.

Comme la cire, il s'agit d'une technique d'épilation que l'on peut qualifier de douloureuse, surtout si vous êtes douillette. Notons enfin que l'épilation au fil ne permet d'éliminer que les poils qui ont déjà une certaine longueur, ce qui peut être problématique pour ceux et celles qui ont les poils foncés, car ils apparaissent de manière très visible dès les premiers jours de repousse.

L'épilation électrique ou l'électrolyse

Proche de l'épilation à lumière pulsée et de l'épilation laser, l'électrolyse consiste à envoyer une impulsion électrique via une aiguille pour détruire le poil au niveau de la racine. Elle fait partie des techniques d'épilation dites « définitives », même si ce qualificatif est quelque peu usurpé car des repousses apparaissent souvent après quelques semaines ou quelques mois. Le côté irréversible n'est généralement possible qu'après plusieurs mois d'utilisation.

Avant l'intervention proprement dite, le patient va consulter un électrolyste ou tout autre professionnel de santé habilité pour évaluer son état de santé et s'assurer qu'il est bien « admissible » à cette technique d'épilation. En France, cette opération coût environ 50 € par séance, sachant que votre praticien aura besoin de 5 à 10 séances pour atteindre les résultats escomptés.

L'épilation électrique permet de pallier un des problèmes majeurs de l'épilation au laser : elle convient aux personnes qui n'ont pas un contraste suffisant entre la couleur de leur peau et celle de leurs poils et cheveux. Elle n'implique l'utilisation d'aucun produit chimique agressif ou invasif. Elle a toutefois l'inconvénient de nécessiter plusieurs séances (jusqu'à 30) pour atteindre son effet irréversible. Dans de rares cas, elle laissera quelques petites cicatrices qui peuvent être rattrapées avec une intervention esthétique légère.

L'épilation à la lumière pulsée : moins invasive que le laser

Contrairement au laser qui ne permet qu'une seule longueur d'onde, la lumière pulsée permet un calibrage entre 500 et 1 200 nanomètres, ce qui permet de moduler l'intensité de la lumière émise pour s'adapter au profil du patient et à la zone à traiter. La lumière pulsée appliquée à l'épilation fonctionne selon le même principe que les vêtements sombres qui absorbent la chaleur en été. Elle sera absorbée par les pigments dans les poils indésirables, se transformant rapidement en chaleur qui élimine les racines et certains follicules pileux.

L'épilation à la lumière pulsée n'est pas une technique d'épilation permanente et définitive comme peuvent l'être l'épilation électrique et au laser. Elle permet cependant de ralentir la repousse des poils traités, tout en les rendant plus diffus, moins drus et moins épais au fil des utilisations. Contrairement aux techniques électrique et du laser, l'épilation à la lumière pulsée peut être réalisée chez soi en toute sécurité grâce à des appareils portatifs, comparables aux tondeuses à poil.

L'épilation au laser : une technique définitive et irréversible

Celles et ceux qui ne sont pas vraiment satisfait(e)s du rasage, de l'épilation au fil, à la pince ou encore à la cire trouvent en l'épilation au laser une solution intéressante pour éliminer de manière définitive et (généralement) irréversible les poils indésirables. Il s'agit d'une technique d'épilation qui attaque directement le follicule pileux pour détruire le bulbe et prévenir toute repousse.

Elle implique plusieurs séances pour réaliser une épilation dite « initiale », ainsi que des séances d'entretien plus ou moins régulières, à raison d'une ou deux fois par an. Pour qu'elle puisse donner de bons résultats, l'épilation au laser doit être réalisée sur une peau qui affiche un certain degré de contraste avec la couleur des poils. Autrement, elle ne donnera pas les résultats escomptés et pourra même s'avérer dangereuse pour la peau des patients qui n'affichent pas un contraste suffisant.

Si elle présente l'avantage de la durabilité, vous épargnant l'achat et l'utilisation des consommables habituels de l'épilation (lames de rasoir, mousse à raser, cire, après-rasage et autres crèmes apaisantes), elle pêche par un coût important (surtout pour une épilation au laser intégrale) ainsi qu'un nombre élevé de séances pour aboutir à un résultat satisfaisant.

A propos du rédacteur

Camille

Curieuse de nature, je parcours le web à la recherche de produits intéressants afin d'en faire profiter la communauté Wizza. Je suis spécialisée dans l'univers de la cuisine, de la beauté et des enfants.

Epilation Généralités Les différents types