La lumière pulsée et les pincettes électriques : piliers de l’épilation 2.0


Après le fil, la pince, la cire, la crème dépilatoire et le rasoir qui ont permis aux femmes et aux hommes d'éliminer les poils indésirables de leurs corps pendant des siècles, c'est aujourd'hui au tour des pincettes électriques, de la lumière pulsée et du laser de s'attaquer à notre santé et à notre pilosité, à la racine, dans le confort de notre domicile ou entre les mains d'un dermatologue qualifié.

Ces techniques d'épilation 2.0 qui apparaissent dans nos maisons présentent deux avantages majeurs : elles agissent sur la durée, permettant une raréfaction substantielle et progressive des poils dans les zones traitées, puis l'absence d'achat régulier et répété des consommables classiques de l'épilation et du rasage comme les bandelettes de cire, la mousse à raser, la crème dépilatoire, etc.

L'évolution des mœurs et des habitudes d'épilation, de l'Egypte Antique à aujourd'hui

L'élimination des poils indésirables s'est profondément ancrée dans notre culture, se faisant une place de choix dans la routine de toilettage des uns et des autres… mais il fut un temps où l'épilation était loin de constituer un impératif de beauté, se reléguant à des nécessités hygiéniques et surtout médicales, avant les opérations chirurgicales, notamment.

L'épilation n'est toutefois pas un concept nouveau. En réalité, les femmes s'épilent depuis des millénaires. Dans l'Egypte Antique, et dans les civilisations romaines et indiennes, la femme se soumettait à une routine d'épilation imposée par le patriarcat, en s'aidant de rasoirs fabriqués à partir de coquillages. Les Egyptiens s'épilaient aussi avec une cire à base de sucre… un produit qui continue aujourd'hui de sévir dans certains instituts de beauté.

Au sixième siècle avant J.-C., les Romains ont innové, étoffant leur nécessaire de toilette avec des pinces à épiler, des pierres ponces, des crèmes dépilatoires et des lotions plus ou moins efficaces. A cette époque, la pilosité corporelle était traquée, au moindre poil, car la peau imberbe allait de pair avec un certain standing de société.

Au Moyen Âge, les femmes élisabéthaines poussent encore plus loin la pratique d'épilation en se rasant le visage, et même une partie de la chevelure. La reine Elizabeth I a même lancé une tendance, en s'épilant la base des cheveux pour donner l'impression d'un front plus long. C'est également à cette période que les femmes commencent à modeler leurs sourcils… une prestation aujourd'hui massivement demandée dans les instituts de beauté.

Il est intéressant de noter que les mœurs et les habitudes d'épilation ont évolué avec la perception de la beauté, plutôt que les avancées scientifiques et médicales… un cheminement plutôt surprenant lorsque l'on sait que le poil joue un rôle dans l'organisme. Pour aller plus loin, Wizza vous a concocté un grand dossier complet sur l'épilation, à consommer sans modération !

L'épilation 2.0 : les pincettes électriques et la lumière pulsée

Oubliez les bandelettes de cire, les crèmes dépilatoires, les rasoirs jetables, le fil et la pince à épiler… l'homme et la femme du 21e siècle s'épilent aux pincettes électriques (épilateur électrique), à la lumière pulsée ou au laser !

Ces produits d'épilation high tech ont plusieurs avantages : ils agissent sur le capital pileux sur la durée, rendant la pilosité moins dense au fur et à mesure des séances, ils vous permettent de réaliser des économies en ce sens qu'ils vous épargnent l'achat des consommables traditionnels du rasage et de l'épilation, et ils permettent de réduire le bilan carbone en limitant le transport à l'institut de beauté et en réduisant les déchets de l'épilation.

L'épilation électrique, réalisée par un petit appareil qui ressemble à un rasoir électrique (ou tondeuse à poils), mobilise des dizaines (jusqu'à 72) de pincettes électriques qui saisissent le poil pour l'arracher depuis le follicule pileux, à la manière d'une pince à épiler classique. Contrairement à la cire, qui nécessite un poil long d'au moins 2 mm pour agir, l'épilateur électrique est capable de vous débarrasser des poils de 0,5 mm, vous permettant de rester net(te) en toutes circonstances, avec une peau lisse et douce sur la durée. L'inconvénient ? La douleur, qui peut être rédhibitoire pour certaines personnes, bien qu'elle baisse en intensité au fur et à mesure des séances.

L'épilation à la lumière pulsée implique l'émission d'un faisceau lumineux à longueur d'ondes variable (mais paramétrée au début de la séance) qui agit sur le follicule pileux, augmentant la température à la racine pour arracher le poil et limiter la repousse sur la durée. La lumière pulsée est une technique efficace et indolore, mais elle ne convient pas à tous les profils.

En effet, l'épilateur à lumière pulsée (ou ELP) est exclusivement destiné aux personnes qui affichent un niveau de contraste suffisant entre la couleur de la peau et celle de poils. Exit donc les roux, les personnes qui ont des poils clairs et celles qui ont la peau foncée. Les épilateurs à lumière pulsée commercialisés dans l'Union européenne sont tous rigoureusement testés et contrôlés. Ils embarquent d'ailleurs tous un système de sécurité qui met l'appareil hors tension lorsque le contraste détecté est insuffisant.

Vous ne risquez donc pas de brûlure cutanée. Il faut savoir qu'une même personne pourra présenter un niveau de contraste différent en fonction de la zone à épiler. Le sillon interfessier (SIF) est par exemple « traditionnellement » compliqué à gérer à la lumière pulsée, car la peau y est naturellement plus foncée.

Le laser, qui est la technique d'épilation la « plus définitive », présente les mêmes inconvénients, puisqu'elle nécessite un certain contraste entre la couleur de la peau et celle des poils. En France, elle doit obligatoirement être réalisée par un dermatologue qualifié. A l'inconvénient du prix s'ajoute donc celui des séances répétées chez un médecin… ces dernières peuvent s'élever à plus d'une trentaine pour un résultat définitif et satisfaisant.

A propos du rédacteur

Camille

Curieuse de nature, je parcours le web à la recherche de produits intéressants afin d'en faire profiter la communauté Wizza. Je suis spécialisée dans l'univers de la cuisine, de la beauté et des enfants. Voir notre histoire

Dans la même catégorie