Epilateur laser ou à lumière pulsée : lequel choisir ?


Publié par Camille Catégorie Epilateur lumière pulsée 155 vues
Epilateur laser ou à lumière pulsée : lequel choisir ?

Toutes les femmes, et un nombre croissant d'hommes, rêvent d'une peau lisse, douce et sans poils indésirables. Mais ils sont encore plus nombreux à viser cet idéal tout en contournant les nombreux contretemps du rasage et de la cire, que ce soit au niveau des imperfections cutanées qui en résultent ou encore les dépenses récurrentes qu'ils imposent.

C'est ici qu'intervient l'épilation dite « définitive » ou « permanente », qu'elle soit au laser ou à la lumière pulsée. Mais comment choisir un type d'épilation au détriment de l'autre ? Dans ce dossier, Wizza compare pour vous ces deux méthodes d'épilation définitive. Vous serez en mesure de faire un choix éclairé à l'issue de ce guide.

Epilation au laser et épilation à lumière pulsée : quelle différence, comment ça marche ?

La principale différence entre la technologie du laser et de la lumière pulsée (ou IPL) est le type de faisceau lumineux envoyé. L'IPL (pour « Intense Pulsed Light ») est une source de lumière pulsée à large bande (polychromatique), tandis que le laser est une source de lumière homogène dite « monochromatique ». Les deux méthodes ciblent la mélanine dans le follicule pileux pour une élimination permanente des poils. Il faut toutefois nuancer ce qualificatif, car l'épilation au laser, et encore plus dans le cas de la lumière pulsée, ne devient définitive qu'après des mois, voire des années d'utilisation.

Dans le détail, le mécanisme de fonctionnement des deux méthodes est le suivant :

  • La lumière (que ce soit le laser ou la lumière pulsée) pénètre dans la peau pour être ensuite absorbée par la mélanine (pigment) dans le follicule pileux ;
  • L'absorption de la lumière fait chauffer le follicule pileux ;
  • Si la quantité correcte d'énergie lumineuse est utilisée, les cellules du follicule pileux sont chauffées à une température critique (maîtrisée) qui entraîne une interruption du cycle de croissance des poils.

L'un des principaux objectifs de l'épilation à la lumière, que ce soit à l'aide d'un laser ou de la lumière pulsée, est donc d'atteindre cette température critique dans le follicule pileux, tout en veillant à ne pas chauffer la peau environnante à une température qui pourrait l'irriter ou la blesser. Ceci est réalisé par un contrôle minutieux de la quantité de lumière produite par l'appareil en question (laser ou épilateur IPL).

L'épilation au laser fonctionne de manière sélective et, par conséquent, la très haute énergie se concentrera sur le follicule pileux plutôt que sur la peau environnante. Et il faut savoir, qu'en France, l'épilation au laser est exclusivement pratiquée par un médecin spécialiste, dermatologue en l'occurrence. Il s'agit ici d'une autre différence avec l'épilation à lumière pulsée, qui peut être pratiquée en salon ou tout simplement chez vous avec un épilateur IPL à usage domestique.

L'épilateur à lumière pulsée : une épilation (semi) définitive à domicile !

La lumière pulsée, transmise par flashs intermittents, se convertit en chaleur allant jusqu'à 70 °C dès qu'elle entre en contact avec le poil. Elle est ensuite absorbée par celui-ci et pénètre sa racine pour la détruire. Cette lumière pulsée a un spectre qui va de 400 à 1 200 nanomètres. C'est sa grande différence avec le laser du dermatologue : la lumière pulsée ou lampe flash a un spectre plus large, moins ciblé sur une couleur comme ce peut être le cas pour le laser.

L'épilateur à lumière pulsée est surtout recommandé à celles et ceux qui ont la peau claire et le poil foncé. Autrement dit, la technique d'épilation IPL fonctionne mieux sur les peaux offrant un bon niveau de contraste, généralement les peaux de phototype I à IV. Certains épilateurs IPL disponibles actuellement sont capables de traiter des peaux de phototype V, mais ils sont (légèrement) plus chers.

Le principal avantage de l'épilation à lumière pulsée est qu'elle peut être pratiquée, à votre convenance, chez vous et sans gêne. La grande disponibilité des épilateurs IPL et leur facilité d'utilisation ont conduit de nombreuses personnes à s'en équiper pour une épilation à leur rythme. Il reste à noter que la méthode est également pratiquée en institut de beauté. Toutefois, avec l'appareil adéquat, vous obtiendrez les mêmes résultats à domicile.

L'épilation au laser, une technique strictement médicale

Comme nous l'avons mentionné un peu plus haut, en France, l'épilation au laser est strictement réglementée et ne peut donc être pratiquée que par un médecin dermatologue ou, plus rarement, un autre professionnel de santé qualifié. La méthode est de fait plus contraignante et forcément plus coûteuse que l'épilation à lumière pulsée. Cependant, le laser a l'avantage de traiter un plus large spectre de couleurs de peaux et de poils : des pois châtains à bruns sur une peau claire. La notion de contraste suffisant reste tout de même présente.

Il existe plusieurs types de laser, chacun ayant une longueur d'onde spécifique. Le laser alexandrite a une longueur d'onde de 750 nanomètres, le diode de 810 nanomètres et le laser « Yag » de 1 064 nanomètres pour convenir aux peaux un peu plus foncées. La grande différence avec la lumière pulsée est que le laser ne dispose que d'une seule longueur d'onde, qui cible une couleur de poil unique : la longueur d'onde doit être adaptée selon la couleur de peau et du poil à éliminer.

Il faut aussi noter que l'épilation au laser est une intervention chronophage. Selon les recommandations de la Société française de dermatologie, il faut généralement dix séances, réparties sur deux ans, pour enlever 80% des poils.

Les différences en l'épilation au laser et à lumière pulsée : récapitulons !

En raison des spécificités techniques inhérentes à chaque type de traitement, l'épilation au laser et à lumière pulsée varient en matière de :

  • temps de traitement : le faisceau de lumière utilisé dans l'épilation au laser étant très concentré, les appareils laser ont une très petite fenêtre de traitement. Grâce au flash de lumière plus large utilisé dans l'IPL, les épilateurs à lumière pulsée disposent d'une plus grande fenêtre de traitement et peuvent donc couvrir une zone de peau beaucoup plus grande, ce qui signifie un temps de traitement beaucoup moins important par rapport au laser ;
  • douleur ressentie : le faisceau lumineux unique et plus intense utilisé pendant le traitement au laser est souvent considéré comme plus douloureux que le traitement IPL ;
  • coût de la procédure : la lumière laser est chère à générer, et le traitement est pratiqué par un médecin spécialiste. Ces éléments en font un traitement plus cher que l'épilation à lumière pulsée, qui peut être réalisé à la maison avec un appareil adéquat ;
  • sécurité : la lumière laser est très puissante et peut même être dangereuse. C'est pour cette raison que l'épilation au laser doit être exclusivement pratiquée par un dermatologue qualifié. La lumière pulsée est moins concentrée, elle peut donc être utilisée à la maison sans risques, pour des résultats quasi identiques au laser.

A propos du rédacteur

Camille

Curieuse de nature, je parcours le web à la recherche de produits intéressants afin d'en faire profiter la communauté Wizza. Je suis spécialisée dans l'univers de la cuisine, de la beauté et des enfants.

Epilateur à lumière pulsée Bien choisir Laser ou lumière pulsée ?