Les détecteurs de métaux de la marque Garrett par Wizza !


Charles Garrett, un officier de la marine américaine qui a travaillé sur la technologie utilisée sur la lune par Neil Armstrong, a commencé à construire des détecteurs de métaux dans son garage en 1963. Un an plus tard, il se lance dans les affaires avec sa femme Eleanor, présentant le double chasseur à bobine Hunter, premier détecteur de métaux de cette marque qui deviendra emblématique.

Depuis, Garrett a évolué pour devenir l'une des marques de détecteurs de métaux les plus populaires au monde. Leurs modèles font le bonheur des débutants grâce à leur légèreté, leur maniabilité mais aussi leurs performances. Souvent, la marque surprend les utilisateurs avec des fonctionnalités réservées aux appareils pro pour une fraction de leur prix. Partons à la découverte de Garrett avec Wizza !

Charles Garrett : histoire du père fondateur des détecteurs de métaux Garrett

En 1950, Charles Garrett s'enrôle dans la marine américaine et fréquente une école d'électricien pendant six mois. C'est le début de sa formation en électronique. Il passe rapidement au grade de « second maître électricien » et est désigné en charge du service électrique de 14 hommes à bord de l'USS Bottineau (APA 235), un transport de troupes d'attaque, pendant la guerre de Corée.

Après son service dans la Marine, Charles Garrett épouse Eleanor Smith de Pennington (Texas), en 1955. Eleanor est enseignante à l'école élémentaire du système scolaire Nederland, dans l'Etat du Texas. Garrett s'inscrit à l'université Lamar à Beaumont, toujours au Texas, pour obtenir son Bachelor en génie électrique.

Après l'obtention de son diplôme de l'université Lamar en 1959, Charles Garrett et sa famille déménagent à Dallas, où il commence à travailler pour la firme « Texas Instruments ». Il devient partie intégrante de la division « Espace et Electronique » de la société et aide à concevoir les amplificateurs à semi-conducteurs et les alimentations pour un encodeur de données utilisé dans le vaisseau spatial Mariner II à destination de Mars. Il conçoit également les modèles de balayage radar électronique et les commandes de l'avion F111.

La famille Garrett déménage encore, cette fois en direction de Garland, toujours dans l'Etat du Texas, où Eleanor continue à enseigner et Charles part travailler sur des projets liés aux sciences de la terre en tant qu'ingénieur de projet à la « Geotechnical Corporation ». Parmi les appareils qu'il aide à développer, citons les circuits sismographiques avancés qui ont été plantés sur la lune par un certain Neil Armstrong, en 1969.

Garrett : des détecteurs de métaux « made in USA » !

Nous vous le disions un peu plus haut, Garrett a vu le jour dans le garage de son fondateur, Charles Garrett, en 1963. Comme il est coutume aux Etats-Unis, les petits business qui commencent au garage sont souvent promis à un avenir radieux (on pense à Apple ou encore à Microsoft, notamment). Et en 1964, Charles et sa femme Eleanor lancent leur premier modèle de détecteur de métaux sur un marché encore jeune.

Les affaires chez Garrett Metal Detectors (détecteurs de métaux Garrett) se développent rapidement et, en 1968, Garrett installe son premier salon professionnel de loisirs dans le sud de la Californie. En 1971, Garrett avait amélioré la stabilité de ses détecteurs de métaux en éliminant la dérive de l'oscillateur et de la bobine de recherche.

Toujours en 1971, la révolution Zero Drift déclenche un mouvement à l'échelle de l'industrie pour créer une technologie qui rivalise avec les nouveaux détecteurs de métaux Garrett. Garrett Metal Detectors emménage dans une nouvelle installation de près de 1 400 mètres carrés et lance la production de détecteurs de métaux plus sophistiqués. Garrett présente le premier détecteur de métaux à faible coût, le « Mini Hunter », la même année. Ce sera un succès absolu.

En 2014, les détecteurs de métaux Garrett célèbrent leurs 50 ans d'existence !

En 2014, Garrett Metal Detectors fête ses 50 ans d'activité ! Plus de 250 employés se réunissent pour célébrer l'anniversaire de leur entreprise. La même année, Garrett fournit des détecteurs de métaux de sécurité pour le tournoi de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 au Brésil.

En 2016, la gamme de détecteurs de métaux ACE, modèles les plus vendus par Garrett, est élargie avec l'introduction de modèles améliorés avec de nouvelles fonctionnalités telles que la « Digital Target ID ». Les versions internationales et américaines de l'ACE 200, l'ACE 300 et l'ACE 400 sont également lancées dans la foulée. Pendant la même période, Garrett fournit des solutions de détecteurs de métaux mobiles qui sont largement adoptées dans la sécurité des stades américains et canadiens de baseball, de basket-ball, de hockey ou encore de football.

En 2019, la division de sécurité de Garrett lance un nouveau détecteur de métaux traversant multizone, le « MZ 6100 », pour une utilisation dans les contrôles de sécurité dans les écoles, les stades, les bâtiments gouvernementaux, les événements spéciaux et d'autres applications professionnelles. La même année, Garrett fournit des produits et services de sécurité pour les Jeux panaméricains 2019 à Lima, au Pérou, ainsi que la Coupe du monde de rugby.

Les meilleurs détecteurs de métaux signés Garrett

Il est assez difficile de choisir les meilleurs détecteurs de métaux Garrett, dans la mesure où l'ensemble des modèles de la marque brillent par un excellent rapport qualité – prix. Le choix du meilleur appareil dépendra donc de vos préférences personnelles, que vous souhaitiez un appareil avancé ou un modèle facile à manier et à utiliser par tous les membres de la famille, y compris les plus jeunes.

Les modèles les plus populaires de Garrett sont indéniablement les détecteurs de métaux « ACE 250 » et son petit frère, l' « ACE 150 ». Ce sont là des appareils spécialement conçus pour initier le public au plaisir de la détection des métaux, de la prospection des sols et, plus largement, des joies du grand air et de l'aventure. Des détecteurs de métaux plus avancés sont aussi proposés par la marque américaine. Il s'agit essentiellement des versions améliorées des « ACE 250 » et « ACE 150 » : les détecteurs de métaux Garrett 200i et 400i.

A propos du rédacteur

Franck

Fondateur de Wizza, passioné par le monde du Web depuis 2010. Bordelais et fier de l'être, je passe mon temps à chercher les meilleurs produits pour vous :) Voir notre histoire

Dans la même catégorie