Que choisir : un désherbeur thermique à gaz ou électrique ?


Publié par Vincent Catégorie Désherbeur thermique 62 vues
Que choisir : un désherbeur thermique à gaz ou électrique ?

Vous ne pourrez plus vous passer du travail au désherbeur thermique, tant son apport pour l'entretien de votre jardin et/ou de vos espaces verts est déterminant. Le désherbeur thermique est parfait pour éliminer les mauvaises herbes sans recourir aux produits chimiques qui impactent votre bilan carbone et votre santé.

Le désherbage thermique est donc plus écologique que le désherbage chimique, mais il est aussi moins fatigant et moins laborieux que le désherbage manuel. Seulement voilà, il va falloir choisir le bon modèle de désherbeur thermique en fonction de plusieurs critères, dont le mode d'alimentation : gaz ou électricité ? Le point sur les avantages et les inconvénients de chaque option avec Wizza !

Le désherbage thermique : un choix résolument écologique

Qu'il soit alimenté par le gaz ou par le courant électrique, le désherbeur thermique est avant tout un choix résolument écologique, dans la mesure où il évite à votre environnement immédiat mais aussi à votre famille, dans le cas d'un jardin résidentiel, le contact avec les produits chimiques, notamment les pesticides.

Le désherbeur thermique « se contente » d'appliquer une chaleur intense et ciblée sur les adventices des plantes pour tuer les mauvaises herbes. Si vous vous y prenez assez tôt, lorsque les mauvaises herbes sont encore jeunes, vous allez pouvoir vous en débarrasser au bout d'un seul passage. Autrement, il faudra multiplier les opérations pour aboutir à un jardin impeccablement entretenu.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il ne s'agit pas ici de brûler les plantes pour la tuer. Il faut simplement lui donner un bon coup de chaud, car le fait de brûler les mauvaises herbes va provoquer un effet non désirable : la pousse des plantes indésirables risque de repartir de plus belle avant que tous les tissus ne soient réellement détruits. C'est notamment le cas des adventices à racines profondes comme le chiendent qui peuvent vous donner du fil à retordre.

L'idée est donc de chauffer et non de brûler, mais aussi de faire en sorte de cibler aussi précisément que possible les mauvaises herbes, sans (trop) diffuser la chaleur dans les alentours afin de ne pas tuer les insectes vivant au sol, réveiller les graines encore endormies et catalyser la pousse de mauvaises herbes dans les alentours. Alors oui, le désherbage thermique est une action relativement écologique en comparaison avec certaines autres alternatives chimiques, mais on reste tout de même sur une consommation de gaz ou d'électricité. D'ailleurs, comment choisir entre ces deux modes d'alimentation ? Eléments de réponse dans la partie suivante.

Les avantages et les inconvénients du désherbeur thermique électrique

C'est, de loin, le type de désherbeur thermique le plus courant chez les particuliers et les professionnels qui souhaitent simplement entretenir un petit jardin ou espace vert. La version électrique du désherbeur thermique repose sur une résistance pour produire une chaleur élevée, tournant le plus souvent autour des 600° C avec une puissance comprise entre 1 200 et 2 200 W, en moyenne.

Le désherbeur thermique électrique affiche plusieurs avantages. Citons dans un premier temps l'absence de flamme « physique », ce qui rend l'utilisation de l'appareil beaucoup plus sûre, surtout si vous vivez dans une région assez venteuse. De plus, le désherbeur thermique électrique est généralement plus léger que son pair à gaz, et affiche des dimensions plus compactes, ce qui se traduit par une certaine facilité d'utilisation au quotidien. Cette légèreté est également un avantage non négligeable pour le transport de l'appareil, notamment si vous devez monter et descendre des escaliers.

Autre avantage intéressant : sur un désherbeur thermique, la température autour du cache de l'appareil est moins extrême en comparaison avec un désherbeur à gaz. Vous avez donc moins de risque d'affecter les plantations qui se trouvent aux alentours des mauvaises herbes à traiter. Aussi, la consommation électrique reste très raisonnable, et il n'y a aucun consommable à prévoir. On est sur du « Plug & Play », il suffit de brancher l'appareil à une prise de courant pour l'utiliser immédiatement. Il y a un dernier avantage qui a aussi son importance : le désherbeur thermique électrique est silencieux… pratique si vous avez des voisins ou si vous souhaitez travailler votre jardin tôt le matin.

Pour ce qui est des inconvénients, il faut savoir que la présence d'un câble d'alimentation va vous limiter dans vos mouvements. Le désherbeur électrique est pensé pour les petites superficies. Aussi, le désherbeur thermique électrique vous impose de rester sur chaque plante pendant quelques secondes, ce qui allonge le temps d'utilisation.

Les avantages et les inconvénients du désherbeur thermique à gaz

Il s'agit d'un modèle plus puissant qui fonctionne avec une cartouche ou une bouteille de butane ou de propane. N'hésitez pas à consulter notre comparatif si vous souhaitez savoir comment choisir entre ces deux gaz. Les désherbeurs thermiques à gaz sont généralement équipés de harnais ou de chariots pour transporter les bouteilles de gaz. Là encore, les avantages ne manquent pas : pas de câble d'alimentation pour une meilleure autonomie et liberté de mouvement, le passage est très rapide, puisqu'il suffit généralement de diriger la buse vers la plante pendant une petite seconde pour éliminer la mauvaise herbe. La puissance de la flamme vous exonère de multiplier les passages.

Côtés inconvénients, il faut noter que les désherbeurs thermiques peuvent être assez gourmands en gaz, selon la fréquence d'utilisation et la puissance du modèle choisi. Ensuite, il faut éviter de trop s'approcher des plantations pour ne pas causer des dégâts à la végétation. Le désherbeur thermique à gaz est plus bruyant, et il est conseillé de bien s'équiper (gants, chaussures fermées, vêtements longs) pour des raisons évidentes de sécurité.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.

Désherbeur thermique Bien choisir Gaz ou électrique ?