Comment bien choisir sa motobineuse ?


La plus grande difficulté quand on décide d’investir dans du matériel qu’il soit destiné au jardinage ou pas d’ailleurs, c’est de s’y retrouver parmi tous les types de modèles présentés. Il n’en va pas différemment pour le choix d’une motobineuse.

Nous allons revenir peut-être sur des choses que nous avons déjà vues, mais qui sont si incontournables qu’elles méritent d’être répétées et complétées.

Vous allez trouver dans votre jardinerie préférée trois grandes familles de motobineuses, les motobineuses électriques, les motobineuses à batterie et les motobineuses thermiques. En fait, c’est la surface de votre terrain qui va déjà vous permettre de choisir le type de motorisation qui sera le mieux adapté et vous permettra donc de vous orienter plus vers un modèle électrique que thermique, par exemple.

Ensuite, la nature de votre terrain et les travaux que vous souhaitez y réaliser, grâce à la motobineuse, détermineront la puissance qui sera nécessaire.

Les meilleures ventes de motobineuses du moment !

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Motobineuse électrique Mantis 3450-02
14 Commentaires
169,00 €
2 Einhell Motobineuse électrique GC-RT 1440 M
193 Commentaires
149,95 € 125,00 €
3 Hecht Motobineuse électrique Fraiseuse Fraise Electrique Houe Jardin Houe du cultivateur 1500W 4...
24 Commentaires
129,90 €
4 TryESeller Mini motoculteur Cultivateur Moteur 52cc 2 Temps Essence Motobineuse Jardin Rotovator ...
20 Commentaires
138,96 €

Les motobineuses électriques ou à batterie.

Elles sont vraiment parfaites pour les petites surfaces, donc idéales pour les jardins citadins. Les motobineuses électriques sont plus légères, donc très maniables. Elles peuvent se faufiler partout. Elles sont, également, moins bruyantes que leurs sœurs thermiques, ce qui est bien pratique quand on a des voisins un peu chatouilleux de ce côté-là !

Les motobineuses thermiques.

Elles sont équipées d’un moteur 4 temps et même si vous pouvez encore trouver dans le commerce des modèles équipés de moteurs 2 temps, ces derniers disparaissent peu à peu au profit des premiers, plus durables. Ces motobineuses sont dédiées aux surfaces supérieures à 200 m2 et généralement inférieures à 1000 m2, généralement, car certains modèles très puissants peuvent très bien concurrencer les motoculteurs pour réaliser un certain type de travaux sur des surfaces supérieures à 1000 m2.

Pour faire court, les motobineuses thermiques ayant un moteur d’une puissance supérieure à 5 CV, un moteur de 7 CV par exemple, peuvent très bien couvrir une surface jusqu’à 3000 m2 environ.

Quelle motobineuse pour quels types de travaux ?

Les motobineuses ne se limitent pas au binage. Comme nous allons le voir, certains modèles vont même beaucoup plus loin grâce à des accessoires et concurrencent avantageusement certains motoculteurs.

Les motobineuses sans fil ou à batterie ou, si vous préférez, sur batterie sont parfaites pour démarrer ou entretenir un petit potager. Elles sont, généralement équipées d’une batterie qui permet de faire tourner les fraises à 300 tours/min environ. Elles permettent de biner, bien sûr, de fraiser et de sarcler. L’autonomie est de 30 minutes environ suivant les modèles proposés. Leurs deux atouts principaux sont leur poids autour de 11 kg et le fait de travailler en silence.

Les motobineuses électriques sont dotées d’un moteur d’une puissance de 2CV. Elles sont raccordées au réseau électrique grâce à un câble d’une centaine de mètres. Vous l’aurez compris, elles permettent de travailler une plus grande surface. Au niveau des tâches que la motobineuse électrique peut accomplir, ce sont les mêmes que celles réalisables avec une motobineuse à batterie. Certains modèles, sensiblement, plus lourds que les modèles sans fil permettent un travail plus facile et plus en profondeur.

Les motobineuses thermiques quant à elles, permettent de réaliser des tâches supplémentaires par rapport aux deux précédentes. Elles se rapprochent ainsi beaucoup de certains modèles de motoculteurs l’encombrement et le poids en moins. Vous allez pouvoir, en plus du fraisage, du binage et du sarclage, buter, labourer ou déchaumer avec l’adjonction d’un couteau de labour, etc. Vous pouvez même équiper certains modèles d’un rouleau tracté pour aplanir la terre ou d’une lame à neige pour vous en servir comme chasse-neige. Les deux tâches qui ne sont pas réalisables avec une motobineuse thermique en comparaison avec un motoculteur sont le hersage et la récolte, de pomme de terre par exemple.

C’est vraiment la puissance développée par son moteur qui est importante et qui va guider votre choix en fonction de la surface et de la nature de votre terrain

Quelques éléments différentiels supplémentaires.

La plupart des modèles sont à deux vitesses, une vitesse avant et une vitesse arrière. Il existe cependant des motobineuses à 3 vitesses, deux avant et une arrière. L’intérêt est de pouvoir travailler plus lentement, pour plus de profondeur ou de réaliser un passage rapide sur un terrain ne nécessitant pas forcément un binage ou un fraisage en profondeur.

Plus votre terrain est grand, plus la largeur de travail à son importance. Pour mémoire un jeu de 4 à 6 fraises est recommandé pour une surface ≤ 2000 m2. Certains modèles permettent d’ajouter des fraises ce qui peut être très pratique en fonction de la configuration de votre terrain. Une protection par carter des fraises permet un travail plus confortable. Personne n’a envie de recevoir de la terre ou des cailloux dans la figure, non ?

Préférez enfin un mode de fixation des fraises par goupilles au lieu des boulons, c’est vraiment plus pratique.

Nous allons, bien sûr, revenir en détail, ci-après, sur ces trois grandes familles de motobineuses, les motobineuses à batterie, les motobineuses électriques et les motobineuses thermiques, pour vous permettre de choisir le modèle qui correspondra le mieux en termes de surface, de polyvalence et de puissance nécessaire à vos besoins. Les constructeurs ne manquent pas d’inventivité et reculent chaque année les limites d’utilisation de ces engins agricoles. Un modèle de motobineuse thermique, le rotovateur, a même la particularité d’avoir les fraises à l’arrière protégées par un carter et deux roues agraires. Il porte alternativement le nom de motoculteur à fraise arrière, un bel exemple, s’il en fallait un que la frontière entre ces deux types de machines agricoles devient de plus en plus ténue.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage. Voir notre histoire