Quelle débroussailleuse choisir ?


Vous avez un espace vert à entretenir, vous vous êtes documenté sur les débroussailleuses et vous estimez que c'est l'outil motorisé qu'il vous faut pour un résultat impeccable à moindre effort. Seulement voilà : les facteurs à considérer avant l'achat d'une débroussailleuse sont assez nombreux, et vous n'êtes pas à l'abri d'un hors-piste. Vous croiserez, au gré de vos pérégrinations sur le web et dans les magasins de bricolage, des coupe-bordures, des tondeuses à gazon, des débroussailleuses thermiques, électriques, à cordon ou à batterie, des accessoires divers, etc. Pas de panique, Wizza vous accompagne et attire votre attention sur les éléments de vigilance pour trouver la débroussailleuse qui convient à votre situation.

D'ailleurs, êtes-vous sûr que c'est bien une débroussailleuse qu'il vous faut (et pas un coupe-bordure) ? Avez-vous envisagé la location d'une débroussailleuse (si vous devez entretenir un terrain en one shot) ? Quelle source d'énergie privilégier : électrique ou thermique ? Quelle est l'autonomie des débroussailleuses à batterie ? Seriez-vous plus à l'aise avec une débroussailleuse à roue, à dos ou plutôt une machine autoportée ?

Coupe-bordure ou débroussailleuse : finition ou travail de coupe ?

Les débroussailleuses et les coupe-bordures sont des outils bien connus des horticulteurs professionnels, des travailleurs forestiers et des jardiniers du dimanche. Ces deux outils se ressemblent, et certains sites dits « spécialistes » dont l'exploit d'utiliser ces deux termes de manière indifférenciée, faisant fi de la différence fondamentale qui existe entre ces deux équipements. Il est donc normal que certains utilisateurs non avertis se retrouvent avec un coupe-bordure entre les mains pour entretenir un terrain accidenté, parsemé d'obstacles et rempli d'une végétation dense. Inutile de vous dire que le coupe-bordure se cassera dès la première pousse d'arbre de plus de 3 cm !

Le coupe-bordure est un outil de jardinage motorisé destiné à l'entretien esthétique et aux travaux de finition « ligh duty » d'un jardin domestique ou d'un petit établissement à vocation commerciale. La puissance de son moteur ne dépasse pas les 900 W et son fil fragile n'est pas compatible avec les matières solides. De son côté, la débroussailleuse est une machine robuste et polyvalente capable de réaliser un vaste éventail de tâches de jardinage… un éventail qui inclut les tâches assurées par le coupe-bordure. En somme, disposer d'une débroussailleuse vous exonère de l'achat d'un coupe-bordure, mais la réciproque n'est pas vraie. La débroussailleuse dispose d'un « jus » suffisant (grâce à son moteur plus puissant) pour la coupe des broussailles épaisses, des hautes herbes et des pousses d'arbres.

Pour résumer, la débroussailleuse, qu'elle soit thermique ou électrique, brillera pour la finition (en atteignant des recoins que la tondeuse ne peut gérer) ainsi que vous les « gros » travaux paysagers. Le coupe-bordure sera votre allié pour des travaux de finition réguliers sur un terrain aménagé.

Étant donné que les débroussailleuses sont conçues pour un usage intensif et industriel, généralement sur de grandes surfaces, elles sont disponibles en modèles électriques sans fil. Ces modèles embarquent des batteries « lithium-ion » de haute technologie avec une autonomie comprise entre 10 et 120 minutes. Toutefois, si vous avez de plus petits jardins, il est préférable de choisir un coupe-bordure électrique à cordon d'alimentation, offrant l'avantage évident de ne pas avoir à vous soucier de l'autonomie ou de la recharge de la batterie. Les débutants apprécieront la maniabilité et la légèreté du coupe-bordure ne pèse guère plus de 3 kg.

D'autres éléments vous permettront de bien distinguer l'utilité du coupe-bordure de celle de la débroussailleuse. Nous en parlons plus en détail dans notre article de synthèse « Débroussailleuse et coupe-bordure : comment choisir ? ».

Débroussailleuse thermique, électrique ou à batterie ?

Voilà un autre facteur décisif qui conditionnera la pertinence de votre acquisition. Faut-il opter pour une débroussailleuse thermique, électrique ou à batterie ? La question est légitime dans la mesure où chaque modèle se distingue par des avantages et des inconvénients.

Le choix de la source d'énergie utilisée par votre débroussailleuse a son importance. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, il n'y aucune réponse définitive dans l'absolu. Grossièrement, on estime qu'une débroussailleuse thermique sera réservée aux gros travaux de jardinage et d'aménagement, sur une grande superficie, avec une fréquence régulière et sur un terrain pentu et/ou jonché d'obstacles avec des ronciers, des pousses d'arbres, des pierres, des cailloux, des irrégularités, etc. La débroussailleuse électrique est plus indiquée pour les jardins plus réguliers qui nécessitent un travail de coupe classique. L'avantage de l'électricité est évident, surtout pour le particulier et les professionnels des établissements commerciaux : le bruit de la débroussailleuse à moteur électrique est comparable à celui d'un gros ventilateur, l'outil motorisé est moins lourd que son équivalent thermique, le prix à l'achat comme à l'usage est moins élevé et les résultats sont impeccables sur les terrains réguliers.

Les modèles alimentés par batterie gagnent en popularité et peuvent fournir une alimentation décente sans les contraintes imposées par les câbles. Le principal inconvénient est la durée d'autonomie des batteries, qui reste modeste (elle se compte quelques minutes pour les modèles moyens). L'idée d'une débroussailleuse à batterie reste idéale dans le contexte d'un petit jardin, à fortiori si vous avez un voisinage, ce modèle étant quasiment silencieux. Pour une recharge complète de votre batterie de débroussailleuse électrique, comptez entre 30 minutes et une heure selon les modèles.

Pour plus de détails sur les avantages et inconvénients des débroussailleuses thermiques, électriques et à batterie, jetez un œil sur notre guide pas à pas « Electrique, thermique ou à batterie : quelle débroussailleuse choisir ? ».

Les différents types de débroussailleuses

Maintenant que vous maîtrisez les différents types de débroussailleuses selon la nature de l'énergie mobilisée, examinons à présent le mode d'utilisation de votre future débroussailleuse. Le marché est dominé par trois variantes : les débroussailleuses à dos, les débroussailleuses à roue et les débroussailleuses autoportées. Chacun de ces trois types répond à des besoins particuliers, et le choix se fait généralement sur les critères de l'ergonomie, de la nature du terrain à entretenir (et notamment du point de vue du degré d'inclinaison du terrain) et des caractéristiques physiques du jardiner.

  • Les débroussailleuses à dos sont parfaitement indiquées dans les remblais escarpés, les fossés étroits et les pentes envahies par la végétation. Leur maniabilité aisée combinée à leur légèreté (à fortiori lorsqu'elles sont munies d'une tête en nylon) permet un travail aisé, même en montée. La différence entre les différents modèles de débroussailleuses à dos se fera au niveau de la qualité du harnais et de l'isolation des vibrations.
  • La débroussailleuse à roue est un outil de jardinage puissant qui peut couper les herbes épaisses et tenaces sans broncher. Ce type de débroussailleuse est parfaitement indiqué pour une utilisation sur des terrains accidentés, là où une tondeuse ordinaire ou une débroussailleuse à dos auraient du mal à donner satisfaction.
  • Enfin, les débroussailleuses autoportées permettent le meilleur confort d'utilisation grâce au système de Tap & Go. Grâce au siège de conduite embarqué, vous n'avez plus qu'à laisser les lames faire le travail, sachant qu'elles disposent de plateaux de coupe larges pouvant atteindre plus de 125 centimètres ! Vous pourrez ainsi travailler de grands espaces verts en peu de temps et à moindre effort.

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage. Voir notre histoire