Les coffres-forts vendus par Castorama


Depuis sa création en 1969 par Christian Dubois, Castorama s'est progressivement imposée comme une enseigne du quotidien pour des centaines de milliers de Français, qu'ils soient bricoleurs avertis, professionnels ou particuliers ayant un besoin ponctuel en un article de bricolage, de décoration ou d'aménagement.

Castorama n'est pas

Castorama : le géant de la distribution spécialisée en quelques chiffres

Le premier magasin-entrepôt de Castorama voit le jour du côté d'Englos, dans la banlieue ouest de Lille, sur une superficie record de 5 000 m². Véritable eldorado des bricoleurs du dimanche mais aussi des professionnels et des artisans, ce magasin géant proposait des rayons bien approvisionnés : quincaillerie, électricité, bois, droguerie, papiers peints et matériaux. L'idée de Christian Dubois, le fondateur de la marque, était alors de damer le pion aux fournisseurs professionnels qui étaient difficilement accessibles au grand public.

Un deuxième magasin sera ouvert en 1972 dans la même région, puis un troisième un an plus tard. Castorama sort de sa zone de confort dès 1975 en s'établissant pour la première fois en dehors de sa zone d'origine, du côté de Plaisir, dans les Yvelines. La suite des années 1970 et 1980 est marquée par une série d'ouvertures en France, avant l'internationalisation qui débute en 1989 avec une première implantation en Italie. L'Allemagne, la Belgique, la Pologne puis le Brésil suivent dans les 10 années suivantes.

Aujourd'hui, Castorama génère un chiffre d'affaires annuel de plus de 2,6 milliards d'euros et emploie plus de 13 000 salariés dans une vingtaine de pays. L'enseigne est également reconnue pour sa politique RSE qui s'articule autour de 4 priorités : le reboisement et la reforestation, la transformation des magasins Castorama en points de vente à « énergie positive », le choix de fournisseurs portés sur le développement durable et le circuit court, et la mise en place de projets communautaires, notamment dans l'amélioration de l'habitat et l'optimisation du bilan carbone des entrepôts. Cette démarche a permis à Castorama de gagner plusieurs récompenses, dont les Trophées de l'économie du Réseau Alliances.

Vue globale de la gamme des coffres-forts vendus par Castorama

Les coffres-forts et les armoires à fusils sont commercialisés dans le rayon « Quincaillerie et sécurité » de Castorama. L'enseigne spécialisée dans le bricolage et les articles d'amélioration de la maison propose une belle offre en la matière avec une trentaine de coffres-forts à poser, une vingtaine de mini coffres-forts nomades, une dizaine d'armoires à fusils, une demi-douzaine de coffres-forts à encastrer et un coffre-fort à enfouir au sol. L'offre en volume est également étoffée, puisque vous avez le choix entre une fourchette de contenances allant de 2,5 litres pour les mini coffres-forts à 405 litres pour la vitrine blindée géante à clé GA 70 F pour le rangement de 7 fusils.

Les coffres-forts proposés par Castorama permettent de stocker en toute sécurité des papiers format A4, des objets de valeur, des chéquiers, des clés, des bijoux, des caméscopes, des appareils photos, des ordinateurs portables, des disques durs externes, etc. Vous avez également le choix entre plusieurs systèmes de verrouillage : combinaison électronique, cylindre mécanique, serrure à clé double panneton et un verrouillage magnétique (pas de verrouillage biométrique par empreinte, donc). Castorama propose par ailleurs 5 modèles de coffres-forts résistants au feu et 3 modèles résistants à l'eau.

Les marques les plus représentées chez Castorama sont Technomax, qui place 28 modèles, suivie de Smith & Locke (ou S&L) qui place 16 modèles, Master Lock avec 11 modèles, Diall avec 10 modèles et enfin Technofire, qui place un modèle résistant au feu. La fourchette de prix est plutôt large, puisqu'elle est comprise entre 15 € pour le coffre à clé et plus de 2 000 € pour la vitrine blindée (7 fusils). Le prix moyen d'un coffre-fort chez Castorama tourne autour de 300 €.

Le coffre-fort électronique Smith & Locke 20ET, le best-seller chez Castorama

Il s'agit d'un modèle à petite contenance (8,5 litres) qui embarque un système de verrouillage à combinaison électronique, avec une clé de secours en cas d'oubli du code ou de défaillance du mécanisme. Son châssis est en acier moyennement robuste, ce qui lui confère surtout une « force de dissuasion ». Ce modèle n'est pas résistant au feu. La porte est large de 3 mm, ce qui est plutôt inférieur à la moyenne du marché qui se situe plutôt vers les 5 mm. Le code que vous pouvez programmer doit avoir entre 3 et 8 chiffres.

Ce modèle est alimenté par des piles AA (LR6) et est fourni avec deux clés de secours. Au vu de la petite contenance du coffre-fort, on le conseillera surtout pour cacher quelques objets de valeur. Mais attention : vous allez devoir bien cacher ce coffre-fort cas sa taille compacte et son poids réduit (à peine 4,5 kg hors contenance) le rendent très vulnérables au vol. Les cambrioleurs préfèrent largement s'enfuir avec votre coffre-fort pour essayer de l'ouvrir dans un endroit sûr plutôt que de tenter de le forcer « en pleine action ».

Haut de gamme : le coffre-fort électronique SMT 8P

Il s'agit d'un coffre électronique de contenance généreuse (85 litres) pensé pour la protection des documents confidentiels (A4) et des objets de valeur. Fabriqué en acier résistant, ce modèle propose une porte robuste de 8 mm d'épaisseur, avec deux étagères réglables pour une meilleure organisation. Le code à programmer doit être long de 4 à 10 chiffres. Ce modèle qui pèse 56 kg est livré avec une clé d'urgence à double panneton haute sécurité.

Dans la même catégorie