Comment bien choisir sa clé à choc ?


Publié par Vincent Catégorie Clé à choc 50 vues
Comment bien choisir sa clé à choc ?

La clé à choc ou à impulsion est un outil qui permet un mouvement de rotation transmis à l'arbre de sorti avec un rendement élevé et un minimum d'effort de la part de l'utilisateur pour venir à bout des écrous, des vis et des boulons, même s'ils sont grippés ou récalcitrants. Le choix d'une bonne clé à choc dépend de plusieurs facteurs comme le type d'application en question, le travail à l'intérieur ou à l'extérieur, la durée prévue de travail, le budget, etc.

Pour vous aider à faire le bon choix, nous avons préparé un dossier complet sur les critères d'achat qui doivent impacter votre décision, mais aussi sur les différents modes d'alimentation des modèles proposés sur le marché ainsi que sur les différences d'usage entre les clés à choc et les boulonneuses.

Les critères de base pour choisir sa clé à choc

Comme pour tout ce qui touche au segment du bricolage et des travaux, le marché des clés à choc ou à impulsion a connu une belle progression depuis une quinzaine d'années, notamment grâce à l'abondance de l'offre sur les marketplaces comme Amazon qui proposent des modèles performants à des prix très compétitifs. Vous vous en doutez, le choix d'une bonne clé à choc doit reposer sur des critères techniques. Nous allons vous aider à y voir plus clair.

La clé à choc joue le même rôle qu'une clé à main, à la différence près qu'elle développe un couple plus élevé pour faire le travail vite et bien. En plus de vous faire gagner en productivité, la clé à choc peut également venir à bout des boulons « dénudés » qui ne peuvent être gérés avec une clé manuelle. Elle va également se montrer particulièrement utile pour les boulons, les vis et les écrous grippés grâce au mécanisme d'impact créé par les composants internes. Ce dernier utilise une enclume et un marteau pour appliquer un mouvement de torsion brusque et intense au boulon, en l'agitant constamment jusqu'à ce qu'il se desserre correctement.

La plupart de ces clés utilisent l'une des deux sources d'énergie suivantes pour fonctionner : l'air comprimé (pneumatique) et l'électricité, avec un câble ou une batterie rechargeable pour les clés à choc sans fil. La clé à chocs pneumatique a l'avantage de développer un couple beaucoup plus élevé que son homologue électrique, c'est pourquoi elle reste la plus utilisée par les professionnels.

En général, les outils à air comprimé pèsent moins lourd et sont plus faciles à utiliser que les modèles électriques. La clé à chocs pneumatique moyenne embarque un mécanisme de percussion plus développé, fournissant à la clé un couple optimal et un effet de levier sur les écrous dénudés et/ou grippés.

Choix d'une clé à choc : le critère de la sécurité

On considère généralement que les clés à choc sont des outils sécurisés qui ne présentent pas de risques majeurs… pour peu qu'elles soient utilisées par des professionnels ou, à minima, des bricoleurs avertis. Le mécanisme isole le rendement final de la turbine d'entraînement. Seul le moment de masse du mécanisme entraîne l'arbre de sortie. Cela permet de réduire les blessures qui peuvent être causées les cliquets pneumatiques. Il faut toutefois savoir que l'utilisation prolongée d'une clé à choc peut produire une fatigue musculaire et des douleurs articulaires. Si vous comptez travailler plus d'une heure à forte intensité, optez plutôt pour une boulonneuse.

La rentabilité de l'outil dans un environnement professionnel

Un artisan ou un professionnel qui ne doit avoir recours à sa clé à choc qu'une fois tous les trimestres devrait soit la louer, soit opter pour un modèle de base. Pour les mécaniciens, les ingénieurs et, plus largement, les professionnels qui doivent gérer des boulons, des écrous et des vis très régulièrement, la combinaison d'une clé à chocs avec une clé à cliquet va permettre une amélioration de la qualité du travail mais aussi du rendement et la productivité.

Le couple de la clé à choc

C'est sans doute le facteur le plus décisif dans le choix de la bonne clé à choc. Un couple de serrage/desserrage élevé va vous permettre de venir à bout de la majorité des écrous sans forcer. On vous recommande d'opter pour une clé à choc ayant un couple d'au moins 20,75 m-kgs (150 ft. Lbs si vous optez pour un modèle proposé par une marque américaine). Notez enfin que toutes les clés à choc ne permettent pas de paramétrer un couple. Les meilleurs modèles permettent ce réglage et se montrent donc polyvalents, puisqu'ils sont capables de gérer à la fois des projets nécessitant un serrage et/ou desserrage musclé(s) ainsi que des projets nécessitant de la précision.

Le poids et les dimensions de la clé à choc

Pour les projets courts et sans difficulté particulière, le poids n'est pas un facteur important. Pour les projets plus longs qui nécessitent des heures de travail, optez pour une clé à choc plus légère car elle sera plus facile à contrôler et ne causera pas de douleurs musculaires et articulaires. Optez également pour une clé à choc légère si votre travail exige un certain degré de précision. Si vous devez avoir à la fois une puissance élevée et un certain degré de précision, dirigez-vous plutôt vers une boulonneuse.

La question des dimensions est un compromis entre la taille et le couple. En règle générale, plus le couple est élevé, plus la clé à choc sera lourde et encombrante. Veillez donc bien à ne pas opter pour une clé à choc trop puissante (et donc surdimensionnée).

Clé à choc Comment choisir

A propos du rédacteur

Vincent

Bordelais de 27 ans et touche à tout, je passe mon temps à rédiger des articles sur mes trois passions : la santé, le jardin et le bricolage.