Le top des blender chauffants vendus par Lidl


Publié par Camille Catégorie Blender chauffant 108 vues
Le top des blender chauffants vendus par Lidl

L'histoire du succès de Lidl commence en Allemagne, à Neckarsulm (région du Bade-Wurtemberg). La première pierre de l'expansion internationale de Lidl est posée dans les années 1930, avec une entreprise de grossiste en produits alimentaires.

L'entreprise a pu rapidement se développer grâce à son modèle opérationnel spécifique, basé sur le hard discount offensif et la multiplication des points de vente. Dès la fin des années 1980, Lidl s'étend à d'autres pays, dont la France.

Aujourd'hui, la marque est présente dans 30 pays et gère environ 10 500 magasins dans près de 30 pays. Le point sur sa gamme de blenders chauffants avec Wizza !

L'histoire de Lidl : une success story allemande

Comment en est-on passé des produits alimentaires de gros à la vaste offre de produits proposée aujourd'hui dans les points de vente de Lidl ? Découvrons cela en détail.

Lidl est une chaîne de supermarchés discount allemande basée à Neckarsulm, en Allemagne, qui exploite plus de 10 500 magasins en Europe et en Amérique du Nord. Elle appartient à Dieter Schwarz, qui possède également les chaînes de magasins Handelshof et l'hypermarché Kaufland.

Lidl est le principal concurrent d'une chaîne de discount allemande au modèle économique similaire, Aldi, et ce sur plusieurs marchés, dont les États-Unis. Il existe des magasins Lidl dans tous les États membres de l'Union européenne, mais également en Suisse et en Serbie. En 1930, Josef Schwarz devient partenaire de Südfrüchte Großhandlung Lidl & Co., un grossiste de fruits exotiques importés et commercialisés dans les marchés de proximité allemands.

Dès son entrée, Schwarz s'emploie à développer l'entreprise en grossiste alimentaire général. En 1977, sous la direction de son fils Dieter Schwarz, le Schwarz-Gruppe a commencé à se concentrer sur les marchés à prix réduits, les grands supermarchés et les marchés de gros au comptant.

Il ne voulait pas utiliser le nom Schwarz-Markt (Schwarzmarkt signifiant « marché noir » en allemand) et s'est tourné vers le nom de l'ancien partenaire commercial de Josef Schwarz, A. Lidl. Des blocages juridiques l'ont empêché de reprendre le nom de ses magasins discount. Lorsqu'il découvrit un article de journal sur le peintre et enseignant retraité Ludwig Lidl, il lui acheta les droits sur son nom de famille pour 1 000 marks allemands et renomma son groupe en conséquence. C'est la naissance « juridique » de Lidl sous cette raison sociale.

Le premier magasin discount nommé « Lidl » a été ouvert en 1973, copiant quasiment à la perfection le concept gagnant du concurrent Aldi. Schwarz a rigoureusement retiré les marchandises qui ne se vendaient pas dans les rayons et a réduit les coûts en maintenant la taille des points de vente au-dessus du seuil d'économies d'échelle. En 1977, la chaîne Lidl comprenait 33 magasins de hard discount.

Depuis, Lidl s'est étendu aux quatre coins de la planète, et commercialise, en plus des produits alimentaires discount, une large gamme d'appareils de petit électroménager, dont les blenders chauffants.

Le modèle économique innovant de Lidl

Comme son compatriote allemand Aldi, Lidl a une approche « zéro gaspillage » et sans fioritures. L'idée est de faire profiter le consommateur des économies réalisées en amont. Cela passe, par exemple, par l'exposition des produits dans leurs cartons de livraison d'origine, permettant aux clients de prendre le produit directement du carton. Lorsque le carton est vide, il est simplement remplacé par un autre plein. Cela minimise également le besoin en personnel.

Contrairement à Aldi qui se limite à un portefeuille relativement réduit de partenaires, il y a généralement plus de choix avec plusieurs marques représentées chez Lidl. Lidl distribue de nombreux produits frais et locaux, en circuit court, et se positionne en enseigne durable et responsable, surtout en France.

La gamme des blenders chauffants de Lidl

Si vous êtes un habitué des magasins Lidl, vous avez sans doute déjà entendu parler de Silvercrest, la marque « propre » de l'enseigne allemande. Depuis quelques années, cette a su s'imposer en France en proposant des produits de qualité à un prix imbattable par rapport aux géants du petit électroménager, jusqu'à faire le grand buzz avec leur robot, le fameux « Monsieur Cuisine Plus ».

La marque produit aussi des blenders chauffants premier prix, avec la gamme Cook'n Mix. Il s'agit d'un blender chauffant en Inox, avec des contours en blanc et en noir. Vendu en moyenne pour un peu moins de 60 euros, ce modèle affiche un bon rapport qualité-prix, même s'il pêche par des matériaux de qualité moyenne.

Ce blender chauffant signé Lidl permet de cuire les aliments et de les broyer en même temps. Son principal atout reste son grand bol en inox, qui propose une contenance (très généreuse) comprise entre 1,6 et 3,9 litres, selon les modèles. Un couvercle en noir et blanc renferme le moteur du blender, déployant une puissance de 1 000 Watts.

Le blender chauffant Silvercrest de Lidl a aussi des capteurs de remplissage : il faut respecter le maximum indiqué, autrement, l'appareil ne s'allumera pas. Au-dessus du couvercle, vous trouverez des touches tactiles pour choisir le mode souhaité : « soupe fine », « soupe épaisse », « compote », « smoothie », « mixeur » et le bouton tactile marche / arrêt.

A ce stade, vous vous demandez certainement comment un blender chauffant dans cette gamme de prix est capable de tant de prouesses ? La réponse réside dans les économies réalisées par le fabricant. Comme il n'y a pas de double paroi (comme il est de coutume sur les modèles en Inox de la concurrence comme Philips, Moulinex et Russel Hobbs), le bol de l'appareil est très chaud lorsque les programmes « soupe » ou « compote » sont enclenchés. Il faut donc faire attention pour ne pas se brûler.

Wizza vous conseille fortement d'utiliser un gant pour l'ouverture du couvercle, car de la vapeur va s'en échapper et il y aura un risque de brûlure. On peut également déplorer un cordon de prise assez court. Il faudra donc installer le blender chauffant à proximité d'une prise de courant ou prévoir une rallonge, ce qui n'est pas très pratique dans une petite cuisine. Enfin, l'appareil de dispose pas d'option de maintien au chaud.

A propos du rédacteur

Camille

Curieuse de nature, je parcours le web à la recherche de produits intéressants afin d'en faire profiter la communauté Wizza. Je suis spécialisée dans l'univers de la cuisine, de la beauté et des enfants.